Paris


Histoire des Juifs à paris

(Roger Berg) extraits de la présentation http://www.kodechonline.com/index.html ?p2281.html

À chaque étape, les mobiles et les motifs du pouvoir politique éclairent le devenir éclatant ou tragique, toujours incertain, de la petite mouvance juive. Rassemblés puis dispersés, plus longtemps assujettis que libres, ces Juifs évoluent aussi avec la ville où le lecteur les trouve dès le VIe siècle. Leur rôle dans l’économie régionale et nationale sous l’Ancien Régime, pendant la Révolution, aux XIXe et XXe siècles, est mis au jour au même titre que de nombreux autres aspects. L’approche religieuse ne pouvait être négligée. Ciment des premières communautés, la religion n’est plus l’élément déterminant lorsque se développe l’idée d’un “judaïs-me laïc” au XIXe siècle, en même temps que de nouvelles conceptions philoso-phiques et politiques. La vie et l’œuvre d’individus remarquables jalonnent ce parcours diachronique. Des figures loin-taines, celle de Yehiel de Paris, de Cerf Beer, de David Sintzheim, annoncent l’émergence de nombreuses personnalités liées à Paris par la naissance ou l’action. Des contemporains connus, comme G. Wormser ou Alain de Rothschild, illus-trent la permanence des valeurs essen-tielles au groupe étudié.

La communauté parisienne s’est enrichie depuis 1880 d’éléments divers issus de la Diaspora, sans se dissoudre ostensiblement. L’Occupation, les rafles et les déportations n’ont pu la détruire. Avec le rapatriement des Juifs d’Afrique du Nord la communauté a connu une croissance démographique et spirituelle qui a modifié assez profondément le visage du judaïsme français.

Articles récents