Poster un message

En réponse à l'article :

La souffrance des israéliens vus par les médias français

jeudi 27 mai 2004 par Anne-Marie ANTONIETTI
Courriers SIGNES PAR : AM ANTONIETTI, Colette et Marcel LUCIANI, Famille PONCET, Famille CLINI, Rachel GAUTHIER, Jacqueline MATTEI, Maud ARNOLD, Yvonne NICOLOPOULOS, Famille GIORDANI (Chrétiens Protestants Evangélique de CORSE)
PUBLIES dans le Jérusalem Post du 18 mai 2004
LETTRE du 12 mai 2004, au Président CHIRAC
Monsieur le Président,
Vous avez, aujourd’hui, condamné le comportement de soldats en Irak, et une telle prise de position était, bien sûr, nécessaire.
Après vous avoir entendu condamner Israël (...)

En réponse au message :

La souffrance des israéliens vus par les médias français

Le lundi 31 juillet 2006

Bonjour,

Je voudrais donc réagir à cet article. Il y a une chose qui me saute aux yeux. Israel serait un minuscule David confronté à Goliath autour de lui. Territorialement, oui ! Mais quand je vois la misère des Palestiniens, et la faiblesse de leurs moyens militaires, je pense sincèrement que les rapports sont inversés. Avec la puissance militaire et financière d’Israel, c’est Israel qui est Goliath, ce sont les arabes qui sont David. Les événements actuels le montrent tout de même. Tout un chacun qui regarde la télévision dans le monde aura eu cette impression. C’est de la désinformation que de vouloir faire l’amalgame entre un antique David et Israel actuel. Les Libanais ne songent qu’à fuir. Vous avez même essayé de couper leur route aux populations. Goliath n’avait-il eu d’autre issue que de fuir devant David ?

Je ne veux pas prendre parti pour les Palestiniens, ce sont aussi des têtes brûlées qui me désespèrent quand je vois qu’ils ne sont pas capables de cesser leurs attentats même lorsqu’il y a des négociations de paix en cours.

Autre point, vous dites que les arabes ne pensent qu’à rejeter les Israeliens à le mer. Je pense que cela peut être vrai. Mais vous-mêmes, vous n’avez jamais songé sérieusement à leur laisser une place, un territoire. Vous ne songez qu’à en faire des sdf (sans domicile fixe), comme on dit en France. La preuve, vous êtes bien en train de les rejeter, de les contraindre à fuir droit devant eux. Donc vous êtes pareils.

Je ne songe nullement à être publié dans un forum, d’ailleurs vous ne le feriez pas. Par contre vous pourriez me répondre sur mon adresse e-mail : andre.schwartz@tele2.fr

Meilleures salutations

AS


Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

 
Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)