Poster un message

En réponse à l'article :

Zaka, dignes devant l’horreur

jeudi 9 octobre 2003 par David Levy
Depuis sept ans, les bénévoles de l’association religieuse Zaka interviennent auprès des victimes de mort violente en Israël. En toute situation, ils s’attachent à récupérer des corps déchiquetés.
Ils sont souvent les premiers sur place. Sur l’attentat. Vêtus d’un gilet jaune fluorescent aisément repérable parmi les décombres, les volontaires bénévoles de Zaka devancent la plupart du temps les secours traditionnels. L’acronyme hébraïque "Zaka" pour Zihui Korbanot Ason signifie "identification de victimes de morts (...)

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

 
Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)