Poster un message

En réponse à l'article :

Pourim ou la fête du paradoxe

samedi 19 mars 2011 par Docteur Elie Botbol
Bien que d’institution rabbinique, Pourim jouit d’un statut singulier parmi les moments forts du calendrier hébraïque. Le Midrash Mishlé déclare, en effet, que c’est la seule fête qui sera encore célébrée à la fin des temps. De même, à la différence des livres des Prophètes et des Hagiographes, le Rouleau d’Esther ne sera jamais caduque (TJ Meguila 1, 5). L’actualité permanente de Pourim s’ajoute à sa valeur religieuse élevée à celle de Kippour, la proximité des noms de Pourim et de Kip-pourim n’étant pas fortuite (enseignement (...)

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

 
Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)