Poster un message

En réponse à l'article :

Alain Finkielkraut : "Jamais les juifs ne se sont sentis aussi seuls"

mardi 20 août 2002 par David Levy
Le philosophe analyse la situation au Proche-Orient et tente d’expliquer l’échec du processus de paix.
Propos recueillis par Elisabeth Lévy. Marianne, 12 au 18 août 2002
Marianne : En Israël, vous avez parlé avec un grand nombre de responsables politiques et intellectuels, notamment à gauche. Avez-vous ressenti ce désarroi du camp progressiste israélien dont on parle, alors que le cycle attentats-suicides et représailles semble devoir se répéter à l’infini ?
Alain Finkielkraut : J’ai eu une longue conversation (...)

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

 
Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)