Vous êtes ici : Accueil  > Actualité  > Paris inaugure le mur des Déportés
| 19-11-2017

Paris inaugure le mur des Déportés

mardi 25 janvier 2005.

Paris a inauguré dimanche le Mur des noms, mémorial du souvenir des 76.000 Juifs déportés de France entre 1942 et 1944. Parmi eux figurent le nom de 11.000 enfants. Cette inauguration marque l’ouverture des cérémonies du 60e anniversaire de la libération d’Auschwitz. « Nos blessures intimes, ce Mur des noms les garde dans le secret de sa pierre et les livre à ceux qui le longent », a déclaré lors de la cérémonie Simone Veil, qui fut elle-même déportée à Auschwitz.

Serge Klarsfeld, qui préside l’association des fils et filles des déportés juifs de France, présent également à l’inauguration, a rappelé l’importance de la personnification des victimes de la Shoah : « Il y a un nom, un prénom, une date de naissance. Ce n’est pas une lecture historique, c’est un bilan simplifié de la solution finale ».

Dans le cadre des cérémonies marquant l’anniversaire de la libération d’Auschwitz, la France inaugurera également un Mémorial de la Shoah, mardi, en présence du Président de l’Etat français, Jacques Chirac.

Par ailleurs, le Mémorial de la Shoah Yad Vashem organisera sous peu une exposition dans la mairie de Strasbourg, puis à Paris, nommée : ‘’Auschwitz, la profondeur de l’abîme’’.

Jeudi, tous les collèges et lycées de France devront consacrer au moins une heure de cours à la mémoire des victimes de la Shoah, a demandé dans une circulaire le ministre de l’Education nationale français, François Fillon.




Forum de la brève