Le Centre Wiesenthal demande d’élargir le fonds de collecte pour le Liban

publié le jeudi 3 août 2006
Partagez cet article :



Le Centre Wiesenthal demande au Maire de Paris d’élargir le fonds de collecte pour le Liban afin d’y inclure les victimes israéliennes des missiles terroristes du Hezbollah

publicité

Paris, le 3 août 2006

Dans une lettre adressée au maire de Paris, Bertrand Delanoë, le directeur général du Centre Simon Wiesenthal pour la France, Richard Odier et le directeur pour les relations internationales, Shimon Samuels, ont exprimé leur étonnement devant la campagne unilatérale " Solidarité-Liban " organisée par la municipalité.

La Ville de Paris a fait appel à la générosité de ses concitoyens par le biais de panneaux lumineux visibles dans les principales rues de la capitale. Cet appel a été repris sur le site internet de la Mairie de Paris.

La lettre souligne, " Monsieur le Maire, vous connaissez bien le travail du Centre Simon Wiesenthal contre le racisme et l’intolérance. Nos 400.000 membres s’adressent à vous pour prolonger votre initiative et venir en aide aux victimes israéliennes. Plus de 2.000 missiles du Hezbollah ont frappé des Juifs, des Druzes, des Musulmans et des Chrétiens dans les villes de Haïfa, Metula, Safed, Carmiel et Saint-Jean d’Acre. " Le Centre propose que, " parallèlement à votre projet avec l’Ambassade du Liban, une démarche similaire soit effectuée avec l’Ambassade d’Israël à Paris, pour engager les Parisiens à une solidarité pour les victimes civiles, qu’elles soient libanaises ou israéliennes. "

La lettre a félicité le Maire qui a pu collecter plus de 100.000 euros pour le Liban grâce à son statut de président de l’Association Internationale des Maires Francophones, et a suggéré de poursuivre cet élan de générosité en se rapprochant par exemple de M. Shlomo Bohbot, le maire francophone de la ville de Maalot, municipalité située au Nord d’Israël et touchée à de multiples reprises par les roquettes des terroristes.

Le Centre a conclu en déclarant que " le soutien des parisiens et des parisiennes sera un formidable réconfort dans ces temps de guerre pour toutes les victimes et pour les centaines de milliers de réfugiés du Nord du pays hébergés dans des conditions d’urgence du centre au Sud du pays. Le Centre Wiesenthal s’engage à aider la Ville de Paris et à mettre en place les contacts logistiques pour cette initiative ".

Pour plus d’informations, veuillez contacter Shimon Samuels au +33 6 09 77 01 58, ou Richard Odier au +33 147237637.



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables