« La Communauté unie fait face... »

BILLET DU 23 JUILLET 2006
publié le dimanche 23 juillet 2006
Partagez cet article :


publicité

Bonjour,

Les voyages de solidarité se succèdent vers Israël. Les touristes s’interrogent et se demandent s’ils doivent maintenir ou pas leur séjour estival en Israël. Ce qui est certain c’est qu’Israël, plus que jamais, a besoin de nous, a besoin de sa diaspora.

La communauté juive française, on le sait, est la deuxième communauté de diaspora et son rang est le même en terme de Olim, de nouveaux immigrants, et de touristes. Autant dire que les Juifs de France comptent pour Israël et qu’Israël compte sur cette communauté. C’est ainsi que l’on doit se féliciter de l’initiative du Consistoire d’avoir organisé la semaine passé une cérémonie religieuse de prières en la synagogue de la rue Saint Lazare et deux jours après, une autre cérémonie à La Victoire pour les Olim de l’été 2006.

Notre communauté est belle lorsqu’elle sait dépasser ses clivages et ses tensions pour être unie lorsqu’on l’attend forte et grande. C’est une communauté unie qui fait face actuellement et qui s’appuie sur les bonnes volontés et les talents qui la composent pour donner au monde non-juif l’image d’une communauté solidaire du destin de la Terre ancestrale.

Il y a des sujets qui non seulement ne doivent pas diviser la Communauté mais qui plus est doivent la souder. Il en est ainsi pour la défense d’Israël, pour la lutte contre l’antisémitisme, pour le combat de la Mémoire et de façon générale pour le Ahavat Israël.

C’est ainsi, et je veux publiquement m’en excuser sincèrement, que j’ai eu des mots qui ont pu choquer légitimement certains, lorsque dans mon billet du 2 juillet dernier sur ces ondes, j’ai pu critiquer l’action de l’actuel Président du Consistoire de Paris Joël Mergui. Mes propos s’appuyaient sur le fait que l’on m’avait pour la première fois fermé les portes d’une synagogue consistoriale, d’une façon peu élégante, à l’occasion d’une conférence organisée par la WIZO. Le Président du Mouvement Juif Libéral de France s’en est ému et c’est avec plaisir que j’ai appris la rencontre, mardi 11 juillet entre le nouveau Président du Consistoire de Paris, Joël Mergui et une délégation du MJLF comprenant Francis Lentschner, son Président et Jean-Paul Léon, son Vice Président.

Cette rencontre a montré la volonté des deux Institutions, d’agir dans un respect réciproque pour renforcer l’unité de la Communauté juive de France.

Deux axes prioritaires ont été déterminés qui sont l’enseignement de la Shoah et l’Ahavat Israël.

Joël Mergui et Francis Lentschner sont convenus de poursuivre ces rencontres qui devraient s’élargir à d’autres sujets importants.

Mes craintes exprimées dans mon billet du 2 juillet n’ont donc plus lieu d’être, et le Président Joël Mergui et le Président Francis Lentschner, me trouveront à leurs côtés pour agir dans l’union de tous les juifs de France.

Je prends acte de la déclaration de Joël Mergui lors de la dernière Assemblée Générale du Consistoire : « Le temps des divisions est terminé ; place à l’action et à l’union ».

Monsieur le Président, nous agirons avec vous pour l’unité et le bien de la Communauté dans l’acceptation de toutes ses tendances. Pour ce qui concerne le MJLF, vous savez pouvoir compter sur son Président et ses Rabbins pour soutenir les actions qui iront dans le sens du renforcement de la Communauté, de l’éducation, de la diversité et du soutien indéfectible à l’Etat d’Israël.

Je vous retrouverai avec bonheur pour la huitième année consécutive sur les ondes de Judaïques FM le dimanche 27 août de retour...d’Israël.

D’ici-là, Shavouah tov, bonne semaine à tous.



Gabriel Farhi
Rabbin
AJTM - Alliance pour un Judaïsme Traditionnel et Moderne
Aumônier israélite des hôpitaux de l’AP-HP
Chroniqueur sur Judaïques FM 94.8




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables