agression antijuive à Paris 19° ;Reaction et alerte du BNVCA

publié le vendredi 10 mars 2006
Partagez cet article :


publicité
BUREAU NATONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME

8 BOULEVARD SANT SIMON 93700 DRANCY

Le President
Sammy GHOZLAN
0609677005 DRANCY LE 8 MARS 2006


Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisemitisme denonce et condamne la nouvelle agression antisemite commise le 7 mars 2006 à PARIS 19°
A lors qu’elle arrivait à hauteur d’un foyer de residents et travailleurs immigrés rue de Lorraine, madame A. 70 ans, responsable benevole de l’association TABLE DU COEUR-restaurant du coeur cacher- a ete prise à partie par une homme qu’elle decrit comme agé de 30 ans,d’origine maghrébine,portant un blouson rouge, et qui monté sur un vélo,s’ approche d’elle,lui crie "SALE JUIVE",lui assenne un violent coup à la tête et s’enfuit.La victime sonnée et choquée souffre d’un gros hematome. Elle a depose plainte.
Avec les incidents de Sarcelles,de Villiers le Bel,Garges les Gonesses,de Lyon,de Villeurbanne,d’Ivry,Clichy Sous Bois,cette affaire indique une recrudescence d’actes antijuifs qui se developpent de façon inquietante depuis l’arrestation du Chef du Gang des Barbares et de ses complices et que les auteurs d’actes antisemites osent prendre pour heros.Ces nombreuses agressions tendent à prouver que les meurtriers d’Ilan Halimi etaient bien mus par une haine antijuive viscerale.
Les juifs français,pratiquants ou pas,hommes,femmes,enfants,medecins,notaires,commerçants,enseignants,riches ou pauvres, ne sont plus en sécurité,ni à l’ecole,ni dans la rue,ni à leur travail,ni chez eux.
Par ailleurs tout laisse à penser que le phénomene se repand comme lors des emeutes antirepublicaines de Novembre 2005, qui ont enflamme notre pays ,dans le but de déstabiliser ses institutions.
Nous nous demandons aujourd’hui si ceux qui ont organisé ces emeutes vivement reprimées, n’ont pas change de strategie ,et préféré déclencher une intifada antijuive.
Cette situation qui dure depuis 6 ans est insupportable. Toutes les dispositions prises par l’Etat et les Institutions juives pour protéger les citoyens juifs se révèlent
inopérantes ,car elles ne s’attaquent pas au fond du problème.
C’est pourquoi nous demandons au Gouvernement et au Parlement de décréter l’Etat d’Urgence contre l’Antisémitisme,et seulement contre l’Antisémitisme,car il est patent que c’est parmi ceux qui prétendent souffrir de racisme que se trouvent essentiellement les auteurs d’actes antijuifs.
Ainsi ce fléau pourrait être éradiqué grâce à des mesures administratives coercitives ,et judiciaires,qui permettront d’interpeller les "pousse au crime" ,de perquisitionner chez eux à tout moment,qu’il s’agisse des associations, des prêcheurs,des idéologues,des orateurs qui diffusent leur poison dans les universites,les cités,les lieux de culte les centres dits culturels ;etc.
Nous rappelons que la communauté juive de France en raison de son passé ,et parcequ’elle est notamment composée des rescapés de la Shoah,et des juifs chassés des pays arabes ,reste particulièrement sensible ,fragile et toujours aux abois.
La peur des parents pour leurs enfants,et réciproquement,le désarroi qui règne parmi les juifs depuis le meurtre d’Ilan Halimi exigent que bien que nous les sachions attentifs,nous alertions encore les dirigeants de notre pays, avant que la panique qui guette ne s’aggrave.


Sammy GHOZLAN
Président du Bureau National de Vigilance contre l’antisémitisme
Président CCJ 93




blog comments powered by Disqus


Articles du même auteur
 


Articles dans la même rubrique
 


Articles incontournables