Présentation de David Ouaki/Mister Ouaks

publié le mardi 17 janvier 2006
Partagez cet article :


publicité

David Ouaki se présente

Je suis David Ouaki. J’ai 31 ans et je suis né en région parisienne où j’ai grandi.

Durant toute ma scolarité, que j’ai effectuée à l’école O.R.T. de Villiers-Le-Bel, j’ai fréquenté de nombreux mouvements de jeunesse en y faisant déjà figure de clown de groupe, par mes imitations et autres grimaces.

C’est après l’obtention de mon baccalauréat que j’ai décidé de m’installer en Israël pour y suivre des études supérieures en Relations Internationales, à l’Université de Jérusalem. C’est alors que j’eus l’opportunité de travailler en tant que stagiaire à l’Ambassade du Congo localisée à Tel-Aviv. Rapidement je me suis lié d’amitié avec le personnel diplomatique de l’Ambassade où je m’imprégnais quelque peu de la culture africaine et de leur mode de vie.

Parallèlement à mes études et même après ma licence, je travaillais durant mes congés en tant qu’animateur au sein d’organismes de vacances. J’eus l’occasion de côtoyer des groupes de touristes provenant de différents pays francophones : France, Belgique, Suisse, Canada, Maroc... C’est alors que ma fibre d’animateur trouva sa vraie nature. Car avec beaucoup d’humour, je sus guider ces groupes tout en leur transmettant mon parcours. Ce fut un réel succès, au point que je fus sollicité par des communautés juives francophones du monde entier, à travailler avec elles. D’abord, ce fut celle de Casablanca (Maroc), puis celle de Montréal (Canada) et bien sûr celles de France.

Ma mission fut alors de créer des programmes pour la jeunesse afin de l’accompagner dans son épanouissement. Il en résultera pour moi une forte imprégnation de cultures, langages et expressions complètement différentes que j’eus par la suite l’idée de transmettre dans mes spectacles. Car ce fut pour moi l’amorce d’une nouvelle étape dans ma vie : celle de monter pour la première fois sur les planches, en tant qu’humoriste.

Je réalisai alors l’aboutissement de quelque chose qui, je le ressentais, se profilait peu à peu. Devant un public de plus de 250 personnes, j’ai présenté un premier spectacle qui eut beaucoup de succès, puis un deuxième. Je ressentais de la part du public une forte connivence et quelque part une reconnaissance mutuelle de leur propre mode de vie. Face à cette réussite, je décidai à juste titre de persévérer dans cet art, où mes quelques dons d’humoristes me permettraient enfin de m’accomplir.

Poursuivant alors cette nouvelle voie qui s’ouvrait à moi, je me produisis à Jérusalem (Israël) puis dernièrement à Strasbourg (France), tout en continuant bien sûr d’exercer mon travail dans le milieu éducatif, en tant qu’organisateur et animateur pour la jeunesse. Ce travail me permettant d’ailleurs de me faire mieux connaître, en donnant des représentations occasionnelles lors de Week-end, colloques, soirées de bienfaisance...

Aujourd’hui, mon ambition est de poursuivre une carrière d’humoriste comme l’ont d’ailleurs fait quelques célébrités qui ont influencées et inspirées certains de mes sketchs. (Michel Leeb, Gad Elmaleh, Elie Kakou, Djamel Debouze, Courtemanche...)

Mister Ouaks se présente

Ouaks c’est mon non de scène et j’essaie en moins de 80 minutes de faire découvrir le monde et ses facettes cachées sous un œil humoristique à mon public. Si tu préfères, avec moi, on voyage beaucoup. On se laisse transporter dans un monde qui n’est que rire et caricature. Un monde, certes composé de sujets sérieux en rapport à notre civilisation et à l’actualité vibrante de tous les jours, mais revu par des yeux de magicien qui, à l’aide de son chapeau, les transforme et les dédramatise.

Alors, attache ta ceinture on va déconner heu ! Je veux dire décoller !

As-tu déjà entendu la pub de Colgate bi fluor en arabe ? Ou... vu Rabbi Jacob en russe ? Ou... encore le nouveau film de kung-fu sur la maladie de la fièvre ? Ou... une super pom-pom girl présentant le Gym Channel américain du genre Véronique et Davina en anglais ? Ou... encore une interview spéciale de Jacques Chirac avec comme speaker Rafaël Mizrahi ? Brèves mondiales quoi ! Et j’en ai oublié pleins d’autres. Je crois que là encore, je vais te transporter à travers les frontières !
Tu pourras être amené à rencontrer mes amis russes ou éthiopiens ou même américains. Te parler de leurs histoires d’amour jusqu’à ce que ma mère tunisienne apparaisse et se jette à mes genoux lorsque j’embrasse une fille à qui j’ai fixé rendez-vous. De rencontrer Nissim le marocain, qui voudrait se marier. Mais vu son style « macho », ça risque d être dur !

Tu pourras rencontrer le groupe des « Gays de Paris » qui ont organisé un voyage en Israël, et dont j’ai été sollicité à guider sur les routes et les vestiges d’Israël. Bien que les leurs, de vestiges, ils en sont très fiers, surtout lorsqu’on leur organise une soirée discothèque, mais que cette discothèque, c’est pas le Quenn, mais une boîte israélienne bien virile, et où les hommes ne se font pas draguer comme ça. Vu leur tempérament chaud et méditerranéen, ça peut tourner au vinaigre ! Ahhhhhhhh ! Comme disait Michel Serrault, dans la Cage aux Folles : « Et moi dans tout ça, je me pause la question, qu’est-ce que je fais là ? »

Ca sera le cas aussi de me poser la question « Qu’est ce que je fais là ? » lorsque tu vas me rencontrer sur un toit dans un village palestinien. Moi, comme soldat et où je ressemblerai plus à Bourvil dans la Grande Vadrouille, présentant la dure vie d’un nouvel immigrant de France, faisant son service militaire. Mais en restant digne du magicien, qui va transformer et dédramatiser.

Puis, il y aura le juif tunisien, qui malgré un handicap de taille, survenu lors d’un accident, a été obligé de porter des prothèses perfectionnées à la place des mains. Le comble pour un tunisien qui ne sait parler qu’avec ses mains ! Oui, c’est une satyre, ou de l’humour noir, mais qui finira bien, je m’y engage.

Je mettrai en avant aussi des situations connues de tous, du style : le téléphone portable et ses boites vocales, réussissant à obtenir les numéros de portable de personnalités ou d’organismes connus en référence à l’actualité.

Enfin, sujet important de notre société, l’amour et les rencontres en vue de mariages. Comment cela se passe-t il chez nous, mais chez les autres aussi. Mélange de cultures à mourir de rire !

Voila je t’ai fait découvrir mon univers et ses différentes facettes.

Impressions des spectateurs

Vous pouvez les retrouver sur le site :

http://www.jafi.org.il/cnef/photos/photos_soiree_ouaki.asp



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables