Simon Wiesenthal, " La conscience de l’Holocauste ", s’éteint à Vienne à l’âge de 96 ans

Los Angeles, le 21 septembre 2005
publié le samedi 24 septembre 2005
Partagez cet article :


publicité

Simon Wiesenthal, le célèbre chasseur de nazis, est mort à Vienne à l’âge de 96 ans.

Le rabbin Marvin Hier, doyen et fondateur de l’ONG internationale pour les droits de l’homme dont le nom honore Simon Wiesenthal, s’est exprimé en ces termes :

" Simon Wiesenthal a été la conscience de l’Holocauste. Quand l’Holocauste s’est achevée en 1945 et que le monde entier a voulu l’oublier, lui seul a choisi de se souvenir. Il n’a pas oublié.

Il est devenu le représentant permanent des victimes, déterminé à faire traduire en justice les auteurs du plus grand crime jamais commis dans l’Histoire. Nulle conférence de presse n’a annoncé cette prise de fonctions, aucun discours de Président, de Premier ministre ou de leader mondial. Simon Wiesenthal s’est chargé de ce rôle dont personne ne voulait.

La tâche était écrasante. La cause avait peu de soutien. Les Alliés étaient obnubilés par la Guerre froide, les survivants tâchaient de reconstruire leurs vies brisées et Simon Wiesenthal, entièrement seul, devait être tout à la fois procureur et détective.

En parvenant à surmonter l’indifférence et l’apathie, Simon Wiesenthal a aidé à faire traduire en justice plus de 1.100 criminels nazis. "



David Levy
webmaster


CENTRE SIMON WIESENTHAL - EUROPE Association à but non-lucratif - loi du 1er juillet 1901 64, avenue Marceau, 75008 Paris - Tel : +33 (0) 1 47 23 76 37 - Fax : +33 (0) 1 47 20 84 01

E-mail : csweurope@compuserve.com



blog comments powered by Disqus



Articles incontournables