« Des informations... »

BILLET DU 28 AOUT 2005
publié le mardi 30 août 2005
Partagez cet article :


publicité

Bonjour,

Comme des dizaines de milliers de juifs français, je me trouvais en Israël ces derniers jours. On ne dira jamais assez à quel point cet été 2005 a représenté un record d’affluence des juifs français selon les premières indications du Ministère du Tourisme israélien, comme il convient de souligner, sans mettre en parallèle ces deux faits, que l’année 2005 sera une année culminante pour l’alyah depuis la France avec quelques 3300 de nos coreligionnaires qui auront franchi le pas.

Alors que nos familles fébriles et anxieuses restées en France s’inquiétaient de notre sort, suivant sur les chaînes télévisées françaises le retrait de la bande de Gaza, force était de constater, une fois encore, que le traitement de l’information dans l’hexagone dramatisait à outrance la réalité des faits en Israël. Le constat est flagrant lorsque l’on se trouve en Israël et que l’évènement fait qu’à travers le monde, tous les journaux télévisés s’ouvrent sur Israël. Ainsi s’intéresse t-on davantage au paysage audiovisuel. Il est passionnant en passant de TV5 à France 2, puis CNN, Skynews et bien entendu les chaînes de télévision israélienne, de voir comment un même fait, une même information peut être traitée de façon si différente, et souvent orientée.

Ainsi en est t-il des chiffres qui devraient représenter la seule réalité indiscutable. J’ai souvenir d’un sujet dans le JT de France 2 qui affirmait que les colons israéliens occupaient 75% de la bande de Gaza alors qu’ils ne représentaient que 10% de la population totale. L’affirmation était inexacte et ne faisait qu’amplifier le sentiment d’empathie vis à vis de la population palestinienne. Le journal « Haaretz » a sorti, quant à lui, un excellent dossier sans concession sur la réalité des chiffres, les voici : La bande de Gaza comptait, jusqu’au retrait définitif, 125 implantations officielles et 101 non autorisées. Ces implantations occupaient 10% du territoire total de la bande de Gaza bien que dans la réalité, 18% étaient contrôlées par les colons. La bande de Gaza comptait 8000 colons, les Palestiniens étant au nombre de 1,3 millions.

Au-delà des chiffres, ce sont les faits qui parlent d’eux-mêmes. Le retrait est un succès plein et entier. Succès politique pour Ariel Sharon qui ressort grandi de ce qui aurait pu marquer sa fin d’homme politique. Succès encore car cette évacuation s’est déroulée en un temps record d’une semaine sans qu’une seule goutte de sang n’ait été versée. Succès enfin et surtout car l’unité nationale est maintenue voire renforcée.

J’ai été bouleversé de constater en Israël l’élan de solidarité de la population de gauche ou droite, laïque ou religieuse vis à vis des « oranges », les habitants du Goush Katif et leurs défenseurs. On nous présentait une société israélienne déchirée qui ne se remettrait pas de ses divisions alors que les slogans que l’on pouvait lire dans les tracts de part et d’autre reprenaient l’idée d’une fraternité à retrouver. Les « oranges » s’appuyant sur les paroles de l’hymne national israélien la « Hatikvah », affirmaient qu’il fallait maintenant donner à cet espoir vieux de 2000 ans un futur.

Nous avons bien des raisons d’éprouver de la fierté envers l’Etat d’Israël qui en une semaine a donné au monde une leçon de démocratie et de courage.

Shavouah tov, bonne semaine à tous et à dimanche prochain.



Gabriel Farhi
Rabbin
AJTM - Alliance pour un Judaïsme Traditionnel et Moderne
Aumônier israélite des hôpitaux de l’AP-HP
Chroniqueur sur Judaïques FM 94.8




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables