Après l’achat d’un appartement en Israël : le suivi de l’opération

publié le jeudi 2 juin 2005
Partagez cet article :



Vous avez signé le contrat d’achat de votre appartement en Israël. Mazel Tov ! Le premier paiement a été réglé. Les autres paiements s’étalent de manière harmonieuse sur la période de construction.

Voici quelques conseils concernant le suivi de l’opération :


publicité

Le suivi de la construction

Si vous avez acheté dans l’immobilier neuf, votre contrat comporte certaines dates importantes : date d’octroi du permis de construire, date d’achèvement de l’appartement, date de fin des travaux d’infrastructure etc.. Il est bon de veiller au respect de ces dates par le constructeur.

Il est toujours conseillé de vérifier l’état d’avancement des travaux. Vous pouvez mettre à profit un voyage en Israël ou demander à un ami de se rendre sur le site de construction. Même de France, n’hésitez pas à interroger le constructeur, par téléphone ou par fax.

En cas de retard important, écrivez un courrier en demandant des explications.

Il est vivement recommandé de faire vérifier la qualité de la construction par un professionnel après la construction des murs et avant la pose des revêtements.

Les paiements

Lorsque la construction est financée par une banque, celle-ci exige que les tous les paiements des acquéreurs soient effectués sur le compte bancaire du projet. Les références de ce compte sont précisées dans une annexe au contrat. Attention : un paiement sur un autre compte ou remis en mains propres au promoteur ne sera pas reconnu par la banque. Elle refusera alors de libérer l’appartement de l’hypothèque. Vous devrez payer une deuxième fois !
Dans la majorité des cas, la loi oblige le promoteur à vous donner une garantie pour chaque paiement effectué. Le plus souvent, il s’agit d’une garantie bancaire. Vérifiez que dans les 15 jours suivant chacun des paiements, vous avez bien reçu cette garantie.

La transmission de la possession


Dans l’ancien, la date de transmission de la possession est fixée d’un commun accord entre les parties. A l’approche de la date prévue, il est conseillé de prendre contact avec le vendeur, pour vérifier que tout est en ordre. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler votre avocat.

Dans le neuf, vous serez averti par le promoteur, en général quinze jours à l’avance, que l’appartement est prêt.

Dans tous les cas, assurez-vous que les sommes restant à payer sont disponibles.

Enfin, juste avant de prendre pleine possession des lieux, veillez à établir un état des lieux, précis et complet. Ce document est essentiel : il détermine les réparations nécessaires qui incombent au vendeur. En cas d’achat d’un appartement neuf, il peut être utile de se faire accompagner par un professionnel (architecte ou ingénieur en bâtiment) qui connaît les normes de construction.

Il est également conseillé d’effectuer le relevé des compteurs : eau, gaz, électricité.

Et à présent, bienvenue chez vous !







blog comments powered by Disqus


Articles du même auteur
 


Articles dans la même rubrique
 


Articles incontournables