Haïfa, une destination de choix !

publié le mardi 19 avril 2005
Partagez cet article :


publicité

Haïfa est la troisième agglomération d’Israël et la capitale de la région Nord.
La ville est construite sur trois niveaux qui s’élèvent à partir du bord de mer.
Les quartiers plus résidentiels comme Haruza, le Mercaz Hacarmel ou Dénia sont implantés sur le sommet des collines et le long de leurs parois.
La ville est bordée de 17 Km de plage avec une promenade aménagée.
L’écrin de la ville n’est autre que la forêt du Carmel qui est la plus grande réserve forestière du pays avec ses collines boisées, ses aires de pique nique et ses panoramas exceptionnels, ce qui fait dire de Haïfa qu’elle est « une ville verte ».
Haïfa est du fait de sa situation géographique le point de départ de nombreuses promenades en Galilée.

Sa population

Sa population se chiffre à 270,000 habitants, elle est composée de juifs (à 90%), de chrétiens, de musulmans, de druzes et de bahaïs.
La cohésion sociale qui règne dans cette ville depuis plus 100 ans est le résultat de différentes politiques convergentes et entre autres la décision prise par le maire de la ville Monsieur Hassan Choukri dans les années 1920, d’exiger que tous les protocoles et documents émanant de la mairie soient en hébreu et en arabe, mais aussi la promulgation par David Ben Gourion en 1947 d’un accord appelé « accord statu quo », cette mesure garantit le statu quo des positions religieuses telles qu’elles existaient en 1948, au moment de la fondation de l’Etat.

Ses sites touristiques :

La lumière intense qui est reflétée par les pierres blanches des façades, les passages étroits et ombragés qui mènent d’un quartier à l’autre, la végétation luxuriante présente dans toute la ville, séduisent les promeneurs.
Vous pourrez découvrir le long de la rue Panorama une promenade appelée « promenade Louis », vous aurez ainsi une vue d’ensemble de la ville qui dévale des flancs de la montagne jusqu’à la mer. La vue est dominée par le temple et les jardins Bahaï qui s’étendent tout le long de la montagne jusqu’à l’avenue Ben Gourion.
Cet endroit était au 19e siècle jusqu’aux années 40, le quartier des templiers allemands qui ont largement contribué à la modernisation de la ville.
Ce quartier a été entièrement rénové et il est agréable de s’attabler à l’une des nombreuses terrasses des restaurants qui agrémentent ce haut lieu touristique.

En déambulant le long des rues vous serez surpris par le nombre de musées que compte cette ville.
Au Mercaz Acarmel vous pourrez visiter le musée Mané Katz qui fut pendant des années la résidence et l’atelier du peintre et sculpteur expressionniste français, ou le Musée Tikotin, seul musée d’art japonais du pays.
Non loin de là se trouvent « le parc de la mère » et le zoo de Haïfa.
Haïfa étant, avant tout une ville portuaire et ce depuis l’Antiquité, vous pourrez visiter également le musée national maritime, ou le musée de l’immigration clandestine.
La première université d’Israël, le Technion, fut fondée en 1924, il y avait alors 16 étudiants. Dès sa création, le Technion s’est fixé pour mission de former les hommes et les femmes qui allaient construire le nouvel état.
Albert Einstein qui visite en 1923 le bâtiment du Technion, présidera à son retour en Allemagne la toute première Société des Amis du Technion.
Il dira par la suite : « Israël gagnera la bataille difficile de la survie à condition qu’elle s’emploie à développer assidûment chez ses jeunes, l’intelligence et le savoir technologique ».
Le bâtiment original du Technion qui se trouve à Hadar, est devenu un Musée des Sciences. L’Institut et son campus se sont déplacés vers le quartier de Neve Shaanan, il accueille aujourd’hui plus de 13,000 étudiants et est à la pointe de la technologie et du savoir.
Vous pourrez vous rendre au centre des visiteurs et vous émerveiller de l’œuvre accomplie en moins d’un siècle.
D’un point de vue académique la ville dispose aussi d’une université qui fut fondée en 1973, en plus de sa faculté de droit et de sciences humaines elle possède aussi un département de langue et littérature françaises. Son architecte n’est autre qu’Oscar Niemeyer. Dans les locaux de l’université vous pourrez visiter le Musée Hecht et apprécier du haut de la tour Eshkol, le panorama exceptionnel qui offre une vue d’ensemble sur tout le nord du pays jusqu’aux sommets enneigés du mont Hermon.

Haïfa est aussi et surtout une ville balnéaire où promenades se conjuguent avec baignades tout au long de l’année (pour les plus téméraires).

Haïfa vous attend vous ne le regretterez pas...







blog comments powered by Disqus

  • Haïfa, une destination de choix !
    28 mai 2006, par Irene Iancaster PhD PGCE FRSA

    C’est formidable. Je suis tres heureuse d’avoir choisi Haifa parmi toutes les autres villes en Israel a cause d’un certain ’je ne sais quoi’.

    Felicitations ! Votre site est incroyable et Yoline m’a deja aidee enormement.

    Mon aliyah commence le 6 aout.

    Grosses bises

    Dr. Irene Lancaster FRSA Centre for Jewish Studies University of Manchester UK

    Trustee : Foundation for Reconciliation in the Middle East



Articles incontournables