Voyages en Israël : de la solidarité à l’espoir ...

paru dans le JERUSALEM POST
publié le mardi 8 mars 2005
Partagez cet article :


publicité
Souvenez-vous, il y a quatre ans, les premiers voyages des communautés juives de France étaient placés sous le signe de la solidarité, au moment où, en pleine deuxième intifada, Israël et les israéliens devaient supporter le lourd fardeau du terrorisme, de la guerre et de l’horreur des victimes civiles innocentes.
Souvenez vous de Jérusalem et de ses rues désertes, sans touristes, et de ses habitants accueillant à bras ouverts ces délégations de juifs français venant sur place soutenir leurs frères israéliens envers et contre tout. Malgré les difficultés à se convaincre de se rendre alors en Israël, la détermination était entière et totale.
Souvenez vous des larmes auxquels chacun des participants a dû succomber à la suite des rencontres avec les victimes du terrorisme, avec les merveilleux et courageux membres de l’association Zaka, avec les responsables d’associations d’aide sociale aux israéliens souffrant d’une misère extrême et inacceptable.
Les juifs de France devaient, à ce moment précis et terrible pour Israël, répondre présents. Ils l’ont fait.
Puis, à côté de cette présence et de cette solidarité toujours nécessaire avec la souffrance des israéliens, est venu le temps de la seconde mission, celle d’aider et de soutenir le tourisme israélien, première ressource économique du pays, au moment où les étrangers avaient totalement délaissé le pays encore en proie à la violence et au terrorisme. C’est ainsi que nous avons choisi de lutter contre l’image noire d’Israël qui était de plus en plus véhiculée notamment par les indispensables associations sociales et d’aides aux victimes. L’objectif était alors de présenter le plus beau visage d’Israël, tout en continuant d’afficher sa solidarité avec les victimes israéliennes d’une guerre barbare déclenchée par les terroristes.
Souvenez vous de ce soleil, et de ses couleurs le matin et le soir,
Souvenez vous de nos villes saintes, de Safed à Tibériade à Jérusalem, en passant par Hebron.
Souvenez vous du lac, de la Galilée, du Golan, de la mer morte, de Massada, du son et lumières, des concerts nocturnes......
Permettre aux participants de redécouvrir Israël, ses plus belles images, ses plus belles rencontres, pour que leurs témoignages et leurs souvenirs contribuent à leur retour, à convaincre leurs proches de s’y rendre à leur tour.
La mission a-t-elle été remplie ? Toujours est-il que, petit à petit, le tourisme a re-décollé avec le retour progressif de la confiance, même si la situation sur place restait très difficile. L’année 2004 a vu le nombre de touristes juifs venus en Israël fortement rebondir.
Dans le prolongement de la solidarité et du soutien au tourisme, l’objectif et la mission de ces voyages continue ainsi à évoluer. Désormais, l’objectif est de jouir de cette nouvelle phase d’espoir afin de consolider et de développer les ponts entre la France et Israël. D’abord pour accentuer les liens entre les Communautés juives de France et Israël en général, et la communauté francophone en Israël en particulier en se préoccupant de sa bonne intégration et de son organisation. Ensuite pour renforcer les relations entre les élus français et leurs homologues israéliens.
Depuis ses premiers voyages, le Consistoire de France, représentant l’union des Communautés juives de toute la France, a naturellement et par vocation donné l’exemple, accompagné et amplifié le mouvement, en prenant la décision fondamentale d’instituer sa Convention annuelle à Jérusalem. Chaque voyage tente d’offrir la vision la plus complète et la plus large possible du pays, en phase avec le besoin du moment, à la délégation massive de responsables communautaires, venue représenter la richesse et la diversité de la Communauté juive de France.
Le thème est en effet essentiel, le point central de chacun des voyages, leur raison d’être première. Au gré de l’actualité internationale, ces thèmes ont évolué avec le temps, même si leur nature et leurs objectifs sont restés les mêmes. Ils se conjuguent, année après année, à travers le prisme de deux axes majeurs et permanents : le témoignage et le fer de lance. A la solidarité, témoignage de l’attachement et du soutien indéfectibles de la Communauté juive de France à Israël , succède désormais l’espoir, fer de lance des actions de rapprochement et de renforcement continu des liens entre la France et sa Communauté juive avec Israël.
L’espoir renaît lorsque les représentants des communautés juives de France sont accompagnés en Israël des élus français de leurs villes et collectivités locales respectives avec lesquels ils entretiennent des rapports réguliers.
Parce que l’espoir c’est comprendre enfin que lutter contre l’antisémitisme, c’est lutter contre l’antisionisme et l’ignorance d’Israël.
L’espoir c’est leur rencontre avec leurs homologues israéliens ainsi que les plus hautes personnalités israéliennes
L’espoir c’est une coopération bilatérale continue, approfondie et étendue.
L’espoir c’est de contribuer à relancer le tourisme non juif.
L’espoir c’est qu’à travers une connaissance et une compréhension mutuelles accrues, des liens entre les sociétés civiles des deux pays se renforcent, contribuant ainsi notamment à une lutte plus efficace contre la résurgence des actes antisémites en France.
L’espoir ce n’est pas seulement de commémorer nos morts à Auschwitz mais d’honorer le peuple d’Israël sur le seul état portant son nom.
C’est mus par cet élan, dans cette période d’espoir, que chacune des communautés juives de France établira des partenariats effectifs en Israël, que chacune de nos écoles juives cherchera sa correspondance israélienne, que chaque juif de France aura une attache israélienne, et que nous proposerons aux élus de nos villes de coopérer avec des villes israéliennes.
L’espoir de Paix semble se rapprocher mais notre rôle de juif de diaspora est loin de s’achever.
Israël n’a que 56 ans !
Nous étions là, par amour, à l’heure de la solidarité, nous serons encore là , pour construire, à l’heure de l’espoir.


Joël Mergui
Vice Président du Consistoire de France
Président du Forum Franco-Israélien




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables