Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith

12 janvier 2005 - Martin Perez
publié le jeudi 13 janvier 2005
Partagez cet article :



Humour plus que douteux . Pour la dernière de son spectacle, devant cinq mille spectateurs survoltés, « l’humoriste » a fait d’Israël et des juifs sa principale cible.

publicité

Dieudonné a réussi son double pari : remplir le Zénith de Paris pour la dernière parisienne de son spectacle « mes Excuses » avant de partir en tournée en Province et en Belgique.

Et transformer la soirée en meeting politique anti sioniste durant lequel les noms de nombreuses personnalités juives ont été copieusement sifflés et hués par la foule.

« Je m’excuse, Ô Peuple élu... ! », c’est sur le ton de l’ironie que l’artiste débute son one man show en forme de long plaidoyer.

Deux heures durant, il revient sur le sketch du juif orthodoxe faisant le salut nazi, diffusé sur France 3 en décembre 2003 lors de l’émission « On ne peut pas plaire à tout le monde », et qui avait suscité le scandale que l’on sait. « J’ai bien senti qu’il y avait comme un malaise » raconte-t-il hilare face au public, « Fogiel a fait sa petite chatte, il a eu une descente d’organes ». Rires dans la salle, les cinq milles spectateurs conspuent l’animateur,

Dieudonné poursuit : « Dans ce pays, dès que tu parles un peu d’Israël, tu as intérêt à t’accrocher. Tu mets les pieds dans une zone interdite, parce qu’on est en France, parce que il y a eu la guerre, parce qu’il y a eu .... (Il feint une hésitation) parce qu’il y a eu... la Shoah ! »

Il prononce le mot en chuchotant et se retourne en jetant des regards inquiets. « Je regarde toujours par derrière, car les sionistes c’est toujours dans le dos qu’ils t’attaquent ».

Toujours ironique, le comique raconte la campagne de boycottage dont il a fait l’objet : « j’ai compris que j’avais fait une grave erreur. Dans ce pays, si un artiste veut réussir, s’il veut être diffusé dans la grande distribution, il doit faire du Bruel... » (A nouveau les cris, les huées), vous savez, Maurice, celui qui a changé de nom. Remarquez, c’est son problème ».

Dès qu’une personnalité juive est citée, le public démarre au quart de tour. Il faut dire que Dieudonné chauffe la salle : « BHL, ce philosophe milliardaire ! Ses milliards, il les a gagnés dans le commerce du bois précieux africain. Sur place les gens n’ont plus de bois ni de milliards. Il leur a tout volé ». A propos de l’ostracisme dont il serait la victime : « Je suis interdit de télévision. Ardisson me l’a confirmé. Maintenant, c’est BHL, Finkielkraut et Bénichou qui parlent à ma place ».

Les personnages imaginaires, qui apparaissent sur scène au fil des sketchs, n’échappent pas aux fantasmes de l’humoriste. Ainsi, l’infirmière blanche, catholique et raciste terrorisée par l’invasion des noirs dans les hôpitaux : « Je n’avais qu’un seul blanc dans mon service, le Pr Blumenthal, il me comprenait... ».

Autre personnage campé par Dieudonné, le Pr Goldinekraut (rires dans la salle), intellectuel participant à un débat télévisé : « Ce soir, je ne m’exprimerai pas en tant que juif-pratiquant-laïc-athée (les rires repartent de plus belle), mais en tant que citoyen français traînant derrière lui 100.000 ans, que dis-je ! 200.000 ans de douleur et de persécutions et de pogroms (tout le Zénith s’esclaffe).

Je tiens à souligner l’ingratitude des nègres d’Afrique vis-à-vis du peuple élu. Nous leur avons tout apporté, Diderot, Montesquieu, Rousseau qui, comme chacun sait, étaient tous juifs à 90%... »

On l’a compris, on est très loin du simple spectacle comique. On est encore plus loin de la seule critique d’Israël. Tout au long du one man show, les dérapages se multiplient.

La liste des sionistes qui travaillent à la télévision que Dieudonné menace de révéler, les insultes proférées pêle-mêle et de manière obsessionnelle contre le CRIF, Elie Wiesel, les juifs, le complot juif, la haine des juifs à l’égard des noirs, le racisme des juifs... Tout y passe et rien ne lasse. Les spectateurs, ravis, en redemandent.

A la fin du spectacle, Dieudonné appelle trois personnes à venir le rejoindre. L’acteur Daniel Prévost qui ne lui a, paraît-il, jamais ménagé son soutien. « Dieudo est le plus grand humoriste actuel » s’exclame Prévost, « c’est aussi le plus courageux. Il faut protester contre l’interdiction qui lui est faite de passer à la télévision ».

Deuxième vedette a monter sur scène, Djamel Debbouze qui, le visage masqué par une écharpe, fait mine de s’en prendre à Dieudonné « T’as failli niquer ma carrière. Je tiens à me désolidariser publiquement ». Une fraction de seconde, à peine, on sent comme un flottement dans la salle. L’acteur retire son écharpe et se tourne vers le public : « Mettez-vous à ma place. Ce n’est pas vous qui avez été obligés d’aller vous farcir Drucker et Enrico Macias ». Rires et applaudissement. Rayonnant Djamel conclut : « Dieudonné, c’est le meilleur d’entre nous. Il a les couilles de dire tout haut ce qu’on pense tout bas. ». `

Dernière guest star à venir témoigner sa solidarité, le judoka Djamel Bouras : « Je tiens à remercier Dieudo, cet homme libre. J’espère que vous allez continuer à le soutenir. Il y a certaines puissances qui nous font beaucoup de mal ».

Le dernier mot est pour Dieudonné. « Il est temps que les gens se lèvent et que nous soit rendue notre dignité ». Les lumières se rallument. Le public évacue sagement la salle. Trois adolescentes enchantées remettent leur manteau et se dirigent vers la sortie. L’une d’elles lâche à sa copine : « on a bien fait de ne pas venir avec S... Darmon, elle n’aurait pas ri ».

André



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus

  • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
    23 avril 2009
    le spectacle est génial, et dieudo est grandiose le meilleur humouriste français et de loin, de très très lion.
    • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
      3 juin 2009, par op
      et bien ! quels mauvais goût !
  • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
    2 avril 2009
    dieudonné est le successeur de coluche.malheureusement il sera forcement réduit au silence vu la puissance mondiale de sa cible.peut être un silence définitif.de toutes façons ceux qui pensent comme lui ne pourront jamais rien faire sauf s"ils possèdent l’argent
  • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
    25 novembre 2006
    Tu n’as rien compris mon pauvre André. Toi aussi tu fais parti de ces gens trop simple d’esprit pour comprendre le message "rassembleur" de Dieudonné. Ne vomis pas ta haine voyons....
  • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
    23 août 2006


    -  1 pour le redacteur

    +1 pour tous les commentaires

  • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
    4 juillet 2006, par Renee
    je suis agréablement surprise par les précédents commentaires...vraiment, vous faites preuve d’une ouverture d’esprit qui me rassure quant à la capacité de l’homme à prendre du recul et savoir poser un regard plus réfléchi sur ces choses qui en enflamment plus d’un.Je suis d’origine Africaine, victime du racisme, mais sans doute moins que certains.je suis contre toute forme de racisme et d’intolérance.ce n’est pas par esprit betement communautaire que j’apprécie Dieudonné, mais tout simplement parce qu’il me fais rire comme aucun autre humoriste. je ris quand il se met dans la peau d’un vieux franchouillard raciste, l’enseignante de cp dépassée par l’ultraviolence des petits, le syndicaliste pret à faire tomber les etats unis, le camerounais squateur dégagé sans ménagement par les crs, les terroristes du 11septembre..bref, toute cette panoplie de personnages qui n’épargnent rien ni personne. je le soutiens totalement , ce qui me vaut d’etre taxée d’antisémite...ridicule. !
  • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
    16 mars 2006, par juda
    je suis juif et je pence que dieudo a entièrment raison de faire ce quil a fait courage et ne baisse pas les bras
  • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
    15 mars 2006, par david94

    je ne comprends pas qu’on puisse encore trouver cet article dans la rubrique "antisemitisme" , DIEUDONNE ne fait que se revolter contre une forme non pas nouvelle mais discrete de censure mediatique , étant de confession juive je sais de quoi je parle , il faut que les choses aille dans le meme sens .Je suis d’accord pour dire que Dieudo en fait peut etre un peu trop mais de la à en faire tout ce tapage médiatique , je suis désolé mais il n’ya (et c’est triste à dire) que lorsque l’on touche au judaisme que l’opinion (dominante) s’offusque !!! Des lors ce fameux sketch d’un colon israelien extremiste est à mettre sur le meme compte que les caricatures de mahomet ........voire meme du précedent sketch de Dieudonné (critique de l’islam et des religions en general lors d’un de ses spectacles) , sketch qui ceci étant n’a pas vraiment suscité de revolte chez les musulmans, communauté souvent accusée de suceptibilité exagérée !!!!

    Ne lui jetons pas la pierre mais essayons de comprendre ses motivations et de nous ecouter les uns les autres !!

    David

    • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
      27 août 2009, par gronaldoxv

      Simplement remercier David pour la justesse de son propos...

      Je trouve effectivement que Dieudonné est injustement censuré... Le pire dans tout ça c’est que la manipulation mèdiatique est terrible, et que les extremistes juifs ont toutes tribunes pour critiquer, et que tout opposant est immédiatement traité d’antisémite....

      Par contre je trouve que Dieudonné est allé trop loin ces derniers temps, son partit politique notamment incite á la haine. Un parti Anti-... n’a pas grand chose de démocratique. PArlant de démoratie, j’ai toujours été surpris, démocratiquement parlant, que le négationisme soit juridiquement punis. Cela ressemble plus á une opinion qu’á une incitation á la haine raciale (punis par la loi). Je suis tout sauf negationiste, comment l’être d’ailleurs, mais je reste surpris par cette censure étatique, en France de surcroît...

  • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
    14 mars 2006, par M

    L’un d’entre vous sait ce qu’est "un avocat du diable" ? Avez-vous jamais vu un des spectacles de Dieudonné ? Il n’est pas anti-sémite, encore moins anti-juif.

    Dieudonné est le premier a se battre contre le racisme, il en est lui-même victime.

    Il dénonce les extrémistes de tous les bords, qu’ils soient bouddistes ou shivaistes, catholiques ou juifs, métis ou chinois.

    Arrêtez de faire campagne contre lui comme un anti-sémite qu’il n’est pas ! Il serait sûrement un des premiers à défendre les juifs et combattre l’antijudaïsme s’il était Président !

    M.

    • Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
      5 mai 2009, par ll999

      Bonjour

      Etre anti-sioniste n’est pas être antisémite,David ben gourion lui même ne disait-il pas qu’il ne négocierait pas avec les juifs s’il était un arabe car il lui ont pris sa terre ? Dieudonné tape sur tous le monde ,les juifs orthodoxes,les catholiques intégristes,les musulmans fanatiques,les racistes de tous bords ,pourquoi le jetter aux gémonies lorsqu’il dénonce l’intégrisme parmi les juifs ? C’est contre productif,maintenant tout le monde est persuader de l’existence d’un lobby sioniste dans la société du spectacle télévisuel ,qui influence jusqu’au hommes politiques de tous bords,voir la réaction de Claude guéant qui veut interdire la liste de dieudonné pour les européennes en faisant l’amalgame habituel entre anti-sionisme et anti-sémitisme,alors qu’il n’a eut aucune condamnation pénale le privant de ces droits civiques. Je rappelle que Mr BALKANY lui a été condamné pour avoir fait travailler des employés municipaux à son domicile et que je sache il est de nouveau maire . Attaquer vous au vrai anti-sémite donc Dieudo n’est pas.



Articles incontournables