Communiqué du Consistoire Central de France - 23 novembre 2004

publié le mercredi 24 novembre 2004
Partagez cet article :


publicité

Le Conseil du Consistoire Central, réuni le 23 novembre 2004, demande instamment au Chef de l’Etat et au Premier Ministre de mettre un terme aux rumeurs qui entourent les causes du décès de Yasser Arafat.

En effet, Mme Leila Chahid se répand sur l’ensemble des media nationaux en accusant sans aucun fondement les Israéliens de l’avoir empoisonné et ne fait ainsi que réactualiser l’accusation moyenâgeuse contre les juifs d’empoisonner les puits.

Or, cette campagne insidieuse de diffamation est susceptible de déclencher une nouvelle vague d’antisémitisme sur le territoire national.

Par ailleurs, le Consistoire Central est profondément choqué d’apprendre le conventionnement par le CSA de la chaîne de télévision Al-Manar du Hezbollah. En effet, c’est cette même chaîne qui propage quotidiennement des messages d’incitation à la haine contre les juifs et qui a diffusé il y a peu le feuilleton syrien Al Chatat, reprenant les pires thèses antisémites des Protocoles des Sages de Sion

Nous mettons en garde les plus hautes autorités de notre pays sur les conséquences dramatiques de ce conventionnement qui risque d’aggraver les actes antisémites dont notre communauté est malheureusement victime depuis plus de quatre ans.

Nous demandons l’annulation immédiate de ce conventionnement.

Pour tout renseignement :

Joël Mergui, 06 14 32 61 75, joelmergui@hotmail.com

Frédéric Attali, 01 49 70 88 00, consis@wanadoo.fr







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables