Un ultime recours

publié le mardi 27 juillet 2004
Partagez cet article :


publicité

L’une des raisons de la création de l’Etat d’Israël est de pouvoir servir de refuge aux juifs pourchassés de par le monde.

Souvenons nous, en 1938, alors qu’il était temps encore, toutes les frontières se sont fermées devant les juifs en danger de mort en Allemagne et en Autriche, hormis pour ceux qui avaient de l’argent et qui étaient bien moins nombreux que la légende le laissait croire.

Par réaction, les survivants et en particulier ceux qui ont construit l’Etat s’Israël ont juré qu’ils ne laisseront plus un seul juif se laisser prendre au piège d’un Etat.

Depuis, ils ont accueilles des centaines de milliers d’immigrants en provenance de l’Union Soviétique, des pays de l’Est et du Magreb, sans parles des juifs d’Ethiopie, noirs de peau, qui savaient depuis toujours qu’ils seraient un jour sauvés par de grands oiseaux et ce sont des avions qui les ont conduits en Israël.

***

Ariel Sharon, en parlant de la situation des juifs en France, s’est exprimé devant un auditoire américain dont il sollicite des subsides, d’où un excès de langage toujours regrettable mais qui n’a rien d’exceptionnel, ni de surprenant, en politique.

Sur le fonds, il a rappelle le rôle fondamental de l’Etat d’Israël dans un monde de tous les dangers.

***

L’amalgame et la confusion entre juifs et israéliens, entretenus en France par ceux qui y ont intérêt, se traduit actuellement par un regain de comportements racistes qui créent un état d’insécurité chez les juifs qui y sont exposés et que les déclarations du gouvernement n’arrivent pas à juguler.

Aujourd’hui, pour un juif de France, qui se sent totalement en sécurité chez lui, le fait de savoir où aller en cas de nécessité le rassure.

En terme d’assurance, c’est un Stop Loss.

C’est ce qui a manqué en 1938.

RiskAssur
le magazine des risques et des assurances






blog comments powered by Disqus



Articles incontournables