Israël : Une démocratie exemplaire

Editorial de Connec’Sion
publié le lundi 12 juillet 2004
Partagez cet article :


publicité

Les 3 juges de la cour suprême d’Israël ont jugé que le tracé actuel de la barrière de sécurité devait être revu pour réduire les nuisances qu’elle occasionne aux palestiniens. Aussitôt le 1er ministre israélien a annoncé qu’il suivra les recommandations des juges.

Qui est capable de trouver un exemple dans l’histoire mondiale d’un pays en guerre avec ses voisins dont les juges se préoccupent de la liberté de mouvement de la population adverse alors que les derniers sondages montrent que cette même population soutient majoritairement les attentats contre les civils de l’autre bord ? Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas.

Ce « petit pays de merde » comme on le dit au Quai d’Orsay est, comme le souhaitaient ses pères fondateurs, une lumière pour les nations. Et pourtant cette incroyable décision, qui fait suite à d’autres jugements tous aussi courageux, est insuffisamment mise aujourd’hui au crédit de la démocratie israélienne car on peut tout exiger d’Israël et en particulier tout ce que l’on n’attend pas de ses voisins ou de ses ennemis.

N’importe quel autre état démocrate, sans parler des autres, donc de tous les pays arabes, aurait utilisé son arsenal juridique pour protéger d’abord ses citoyens. Dans n’importe quel pays « normal », le ministère de la défense aurait fait traîner les choses pendant des mois. Au lieu de cela le ministre d’une armée démonisée par beaucoup affirme immédiatement qu’il appliquera les consignes des juges alors que tout le monde sait que dans son état actuel, la barrière a permis d’éviter de nombreux attentats.

Les Israéliens ont peur. Leur vrai courage consiste à dominer cette peur et de trouver la force de tenter de comprendre leurs ennemis. Bravo !







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables