Lettre ouverte aux Autorités Françaises pour la création d’une Brigade de Répression du Racisme et de l’Antisémitisme

publié le lundi 7 juin 2004
Partagez cet article :


publicité

Paris, le 6 Juin 2004,

Monsieur le Président de la République Française,

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

Ce vendredi 4 Juin 2004 a vu un odieux acte antisémite à Epinay.

Un jeune juif a été agressé par un musulman fanatique au cri de « Dieu est Grand - Allah Akbar » parce qu’il portait une kippa.

Ce dimanche 6 juin, les festivités du souvenir du D-DAY nous rappellent qu’il y a 60 ans, un autre racisme anti-juif était systématisé par un régime politique dans le cadre de la Solution Finale.

Cruel rappel d’une barbarie nazie contre une barbarie islamiste fanatique de nos jours, 60 ans après les mêmes sont visés pour leur judaïsme.

Le Reich avait pour ambition d’annihiler les libertés, la démocratie et la République. Des Français ont su réagir pour combattre ce totalitarisme, pour rétablir les valeurs morales de la France, pays de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

A l’heure de l’élargissement de l’Europe, cette situation est intolérable !

Les notions si belles de « Liberté, Egalité, Fraternité » chères aux Juifs de France, de toute opinion, de tout niveau religieux, ont été librement bafouées et continuent à l’être dans des écoles, des cours d’immeubles et des lieux publics comme des installations sportives ou dans la rue.

Messieurs, des enfants ont peur en sortant de leur école juive et doivent être escortés jusqu’au métro.

Des agresseurs sortent impunis après une garde à vue sommaire ou, pire, sont relaxés ou réintégrés dans leur école, malgré l’agression antisémite et des violences contre d’autres enfants.

Messieurs, les Juifs de France ont besoin d’être rassurés, non plus par des paroles, mais par des actes concrets.

Nous vous proposons une action concrète et simple à réaliser ; la création d’une Brigade de Répression de l’Antisémitisme et du Racisme.

A l’instar d’autres sections spécialisées, elle serait composée de moyens humains et logistiques importants. Enfant d’une collaboration étroite entre la Police et la Justice, elle aurait pour vocation de traquer les agresseurs et les fauteurs de troubles, les prêcheurs de la haine, et des le condamner pour ce délit de racisme.

Structure dédiée, elle pourrait infiltrer les groupes islamistes qui poussent de jeunes excités à planter leur couteau dans le corps d’un enfant de 17 ans, à dessiner des croix gammées sur des tombes juives ou des restaurants juifs, ou à lancer des bombes incendiaires contre des synagogues.

Messieurs, vous avez exprimé votre engagement ferme à lutter contre ce fléau raciste qui détruit les âmes et gangrène la société Française à laquelle nous sommes attachés.

Messieurs, par la création de ces moyens d’investigation dédiés, vous montrerez votre détermination à engager la Nation dans un redressement moral dont elle a besoin au plus vite.

Messieurs, nous appelons la Représentation Nationale, Députés et Sénateurs, à soutenir cette idée et à vous donner les moyens financiers et politiques nécessaires.

Veuillez, Messieurs, recevoir l’agrément de mes salutations respectueuses.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables