Un collectif envisage de lancer l’Initiative de Lausanne !

Genève, le 24 mai 2004
publié le mercredi 26 mai 2004
Partagez cet article :


publicité

Le "Collectif pour la paix en Palestine/Israël" organise à Lausanne du 23 au 25 juin 2004 une conférence dont le titre est :

"Un Seul État Démocratique en Palestine/Israël".

Cette conférence rassemble des associations « promouvant la réconciliation et la paix en Palestine/Israël sur la base d’un seul État démocratique avec des droits égaux pour tous les habitants quel que soit leur sexe ou leur religion, et du droit au retour des réfugiés palestiniens ». Durant la conférence, ils lanceront l’Initiative de Lausanne.
L’association initiatrice de ces journées est présidée par M. Sami Aldeeb, palestinien chrétien de nationalité suisse. Au sein de son Comité de l’association Un Seul Etat Démocratique en Palestine/Israël on retrouve une personnalité connue des milieux antisémites, Israël Shamir

-  Israel Adam Shamir
Auteur de nombreux textes anti-israéliens et antisémites tels que l’Autre Visage d’Israël - extraits : « La Juiverie (...) a retrouvé sa place dans la politique mondiale, et a pris le contrôle de la seule puissance au monde, les États-Unis » (p. 242). « Il semble que les Juifs (en tant que groupe distinct des non-juifs) soient unis par une volonté commune, un objectif unique et un sentiment de puissance. L’intoxication par le pouvoir et l’unité a amené ces gens cauteleux à laisser tomber le masque, à renoncer aux faux-semblants » (p.245). « Si les Protocoles [des Sages de Sion, ndlr] n’avaient aucun lien avec la réalité, ils n’auraient pas la popularité qui est la leur. Les Juifs sont suffisamment puissants pour rêver de domination, et certains le font. » (p. 280). » Les éditions Balland ont suspendu la vente de cet ouvrage.

De plus, cette association développe des antennes dans différents pays notamment en Israël avec Israël Shamir et en France avec :

-  Jean Brière, représentant l’association Un Seul Etat Démocratique en Palestine/Israël pour la région Rhône-Alpes (France) :

Il a collaboré à certains journaux antisémites et racistes tels Nationalisme & République ou Le Choc du Mois.

« Il est impossible de recenser les Juifs et les non Juifs des médias, pour la télé il faut citer Bromberger qui charmant et impeccable avec son nœud papillon posait ingénument la question : faut il tuer Saddam  ? (...) On peut multiplier à l’infini les déclarations délirantes des auteurs juifs. (...) La majorité des articles signés par les Juifs sont de véritables appels au meurtre.  » Jean Brière, Le rôle belligène d’Israël et du lobby sioniste, mars 1991.
Jean Brière a reçu le soutien de Roger Garaudy, ancien communiste passé à l’lslam puis à l’extrême droite. « Je n’ai malheureusement reçu qu’aujourd’hui le merveilleux texte de Jean Brière, si lucide et courageux  », écrivait-il le 12 juin 1991, « ayant moi-même beaucoup travaillé sur la signification et la politique de l’État d’Israël et de sa branche externe : le mouvement sioniste, et personnellement victime de l’acharnement de son lobby.  » Garaudy fera connaître son « travail » en 1996 dans un livre répugnant publié par les éditions négationnistes de La Vieille Taupe et condamné par la Justice.
Jean Brière a collaboré à la revue Nationalisme & République placée sous le signe du Collaborateur Jacques Doriot et de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline, et dont la couverture reprenait ouvertement toute la symbolique fasciste d’avant-guerre : un serpent formant le « S » de dollar posé sur une étoile de David et les trois points de la franc-maçonnerie. Avec lui collaboraient à cette revue : Bernard Notin, enseignant négationniste de l’université Lyon III, Pierre Guillaume, responsable de La Vieille Taupe, négationniste, Christian Bouchet, néonazi dénoncé comme sataniste, et déjà Roger Garaudy.

-  Ginette-Hess Skandrani, représentante l’association Un Seul Etat Démocratique en Palestine/Israël pour la région Ile de France (France) :

Ginette Skandrani est une ancienne dirigeante des Verts (elle y militait encore à la fin de l’année 2000).

Cette dernière s’était fait connaître en assurant la promotion de la pétition « Les Européens veulent la paix », faux-nez des pro-Milosevic, initiée par Alain de Benoist et à laquelle s’étaient ralliés des fascistes bon teint, des nostalgiques de la collaboration, des membres du comité scientifique du Front national, des "rouges-bruns", et qui avait reçu la caution de consciences planétaires comme Noam Chomsky ou Peter Handke (auteurs d’ouvrages négationnistes).

Aujourd’hui, Ginette Skandrani dirige une association prétendument pro-palestinienne, La Pierre et l’Olivier, qui coédite un des principaux faux antisémites de ces dernières années intitulé Le Manifeste judéo-nazi d’Ariel Sharon. Xavier Ternisien, dans Le Monde du 12 juin dernier, rappelle que cette longue interview d’une soixantaine de pages a été recueillie par l’écrivain israélien Amos Oz qui n’a cessé de certifier que l’actuel Premier ministre israélien n’en était pas l’auteur et que la personne qui s’exprime tient à conserver son anonymat. Qu’à cela ne tienne : ceux qui la publient en France ont tout simplement coupé les phrases qui gênaient leur démonstration. Les autres coéditeurs du faux ne sont autres que le Parti des Musulmans de France, le Parti de la France Plurielle, et le Collectif de la Communauté Tunisienne en Europe dirigé par Mondher Sfar. Cet opposant au président Ben Ali, est surtout connu en France pour ses collaborations répétées aux publications négationnistes de La Vielle Taupe.

Il écrivait ainsi dans le premier numéro de la Revue d’histoire révisionniste que pour lui, « L’idée du Génocide a été inventée par le mouvement juif racial » et qu’« il est difficile de dire qui des Allemands ou des Juifs - à supposer que cette distinction ait un sens - ont contribué le plus à l’élaboration de ce qui s’appellera génériquement le national-socialisme ».

Sur le site Réveil Tunisien, site tunisien militant pour les droits de l’homme on peut lire un article de Luiza Toscane du 25 juin 2003, titré : « Aspects actuels du négationnisme en Tunisie » qui nous apprend que :
« Le journal L’Audace, qui couvrit sans commentaires le procès de Roger Garaudy sous la plume de Ginette Skandrani, qui ne dément pas son adhésion aux thèses de ce dernier, et mêla son keffieh aux crânes rasés venus soutenir Roger Garaudy au Palais de Justice de Paris, L’Audace, toujours, qui salua la « courageuse position » de l’Association des Journalistes Tunisiens (AJT) en soutien à Roger Garaudy, par un article non signé, l’AJT dont les victimes de la répression en Tunisie, tels Hamadi Jebali, Zouhaïer Yahiaoui, Abdallah Zouari, tous embastillés sous Ben Ali, n’ont jamais reçu le moindre soutien.... Le journal l’Audace, auquel auront contribué nombre de personnages évoqués plus loin dans cet article...(Mezri Haddad, Ginette Skandrani, Tawfik Mathlouthi, Ahmed Manaï...) Ainsi à l’origine d’une série de structures, Mondher Sfar va continuer son œuvre négationniste à travers une quantité d’articles ou de propos disséminés ça et là ».

Ginette Skandrani collabore à la Gazette du Golfe et des Banlieues, publiée par l’AAARGH (L’Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerres et d’Holocaustes - site négationniste), où s’exprime aussi Alain de Benoist, de la Nouvelle Droite, Israel Shamir, ....
Elle a de même soutenu les éditions La Fabrique, éditeur du livre de Norman Finkelstein « L’industrie de l’Holocauste, réflexions sur l’exploitation de la souffrance des juifs ». Ce livre affirme que la communauté juive américaine n’entretient le souvenir de la Shoah que pour le mettre au service de son soutien indéfectible à l’Etat d’Israël.
Le discours sur l’Holocauste est ainsi devenu, selon l’auteur, « une arme idéologique indispensable ». Celle-ci permet à un Etat qui est aujourd’hui « l’une des plus formidables puissances militaires du monde » de se présenter comme une « victime ». Par la même occasion, la communauté juive américaine, « le groupe ethnique qui a le mieux réussi aux Etats-Unis », se donne aussi le statut de victime.
Enfin, sur le volet israélo-palestinien, ses opinions sont très claires. Elle les exprime dans son texte Décolonisation de la Palestine du 12 décembre 2002 - Extraits :

« Mais, comment parler de justice en Palestine sans exiger la décolonisation globale et totale de la terre de la Palestine ancestrale. »

« Les Palestiniens ont subi la spoliation de leur terre, sous prétexte qu’il fallait caser les juifs qui avaient échappé aux camps nazis »

« L’Intifada nous interpelle, (...)Nous devons soutenir cette résistance dans toutes ses composantes, car c’est la lutte de libération d’une terre confisquée, d’une histoire volée, d’un peuple révolté par une injustice imposée. Leur cause est juste, les moyens qu’ils emploient sont les leurs. »

« Le but immédiat des accords d’Oslo était de liquider l’Intifada, véritable révolte populaire qui durait depuis six ans et jetait les bases, en Palestine, d’une véritable démocratie passant par l’organisation autonome et directe des différentes formes de résistance. »

« Nous considérons, comme tous les réfugiés palestiniens, que le véritable réalisme consiste à envisager un retour de tous les Palestiniens sur leur terre. Et la condition sine qua non de ce retour, c’est la disparition de l’Etat sioniste et la naissance d’un Etat de Palestine sur la terre historique de la Palestine »





Sources :

La Shoah et la levée de l’interdit, article de Thomas Ferenczi paru dans Le Monde daté des dimanche 13 et lundi 14 août 2000 (dossier Norman Finkelstein)
Décolonisation de la Palestine par Ginette-Hess Skandrani - La Pierre et l’Olivier- 12 décembre 2002
Un pamphlet antisémite circule dans les milieux propalestiniens radicaux, article de Xavier Ternissien paru dans Le Monde du 13 juin 2002
Bulletin du Cercle Marc Bloch - législatives 2002 (dossier Jean Brière)
Aspects actuels du négationnisme en Tunisie, article de Luiza Toscane paru sur le site : http://www.reveiltunisien.org/article.php3 ?id_article=696 (dossiers Ginette Skandrani)
www.proche-orient.info (dossiers Israel Shamir et Ginette Skandrani)
www.one-democratic-state.org (site de l’association Un seul Etat démocratique en Palestine/Israël)
www.collective-one-state.org (site consacré à la conférence du mois de juin)
http://quibla.net/palestine/pal36.htm (dossiers Jean Briere, Ginette Skandrani, Sami Albeeb)
http://forum.arabesques.org/viewthread.php ?tid=288 (dossier Ginette Skandrani)
http://vho.org/aaargh/fran/livres/livres.html (site négationniste - dossiers Ginette Skandrani, Israel Shamir, Norman Finkelstein)
http://ggb.0catch.com/ (site de La gazette du golfe et des banlieues lié au site AAARGH - dossiers Israel Shamir, Ginette Skandrani)


blog comments powered by Disqus



Articles incontournables