Comment devenir "militant" ?

par Steven Plaut
publié le mercredi 19 mai 2004
Partagez cet article :



Traduction par Ariane Dahan.

publicité

1- Assassiner des individus fait de vous un meurtrier ou un terroriste. Mais si ce sont des juifs que vous assassinez, alors vous êtes un activiste. Vous pourriez aussi être un militant.

2- Faire exploser des avions sur des bâtiments fait de vous un terroriste. Mais si vous tirez sur des avions civils qui atterrissent en Israel, alors vous êtes un activiste.

3- Placer des bombes dans les trains à Madrid fait de vous un terroriste. Mais si vous les placez dans des bus remplis d’enfants en Israel, alors vous êtes un activiste.

4- Faire exploser des bombes dans une boîte de nuit plein d’australiens en Indonésie fait de vous un terroriste. Mais si vous assassinez des enfants israéliens, alors vous êtes un activiste.

5- Les snipers qui tirent sur des innoncents en Virginie sont des terroristes. Mais les Snipers qui tirent sur des juifs en Cisjordannie sont des activistes.

6- Ceux qui percutent des soldats avec leurs camions ou leurs voitures sont en général des terroristes, sauf si les soldats en question sont juifs.

7- Jeter des pierres sur des civils fait de vous un cirminel, voire même un terroriste ; vous irez d’ailleurs en prison si vous faites cela en Californie. Mais si vous jetez ces mêmes pierres sur des juifs en Israel, alors vous êtes un activiste ; vous pourriez peut-être même être professeur à l’Université de Columbia.

8 - Douter de l’existence l’Holocauste fait de vous un raciste ou un fasciste, sauf si vous êtes un arabe, ce qui ferait de vous un modéré, au moins, si vous êtes capables d’ exprimer vos idées dans un français correct.

9 - Se cacher derrière des enfants pour tirer sur des soldats fait de vous un lâche ou un vilain, sauf si vous êtes palestinien ou irakien.

10 - Assassiner des enfants fait de vous un demon, et peut-être même un nazi, sauf si ces enfants sont juifs, auquel cas vous êtes alors un actiste, dont les griefs sont tout à fait légitimes.

11- Aucun grief ou aucune cause ne peut vraiment justifier, voire meme expliquer les attentats du 11 septembre et du 3 mars. Mais on connaît l’explication de l’activisme au Moyen Orient où des israeliens se font massacrés : les Israéliens manquent de sensibilité et les palestiniens se sentent occupés.

12 - Quand des bosniaques ou des albanais sont massacrés au Kosovo, ils s’agit d’un crime de guerre ; Qand ce sont des juifs que l’on massacre, il s’agit d’une réponse bien meritee à leur insensibilité, et bien-sûr il s’agit alors d’un activisme de réaction.

13 - Quand les américains assassinent des chefs Talibans ou des leaders d’Al-Quaida où qu’ils les trouvent, on sait qu’ils luttent contre le terrorisme mondial. Mais quand Israel tue des leaders terroristes, il s’agit d’un obstacle à la paix, qui appelle nécessairement des réponses sous forme d’activisme.

14 - Quand les Etats-Unis emprisonnent sans procès des centaines de terroristes dans la Baie de Guantanamo, on sait bien que ces prisonniers sont des terroristes, mais quand Israel emprisonne des individus qui ont massacré des juifs, cela va ralentir le processus de paix, et cela va eveiller l’hostilite des activistes.

15 Lancer des rockettes et des mortiers sur des habitations dans les Balkans fait de vous un criminel de guerre. Mais si vous les lancez sur des habitations juives a Gaza, alors vous êtes un militant.



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus

  • Comment devenir "militant" ?
    7 juillet 2006
    Il n’y a rien à dire, ce que vous dites est de plus en plus chaque jour.


Articles incontournables