Quel pays !

par Ephraim Kishon
publié le dimanche 9 mai 2004
Partagez cet article :



Traduction par Ariane Dahan.

Parce que parfois, (et surtout quand les temps sont difficiles), il est important de sourire et de regarder Israel avec amour.


publicité

Israel est le seul pays où les autoroutes s’arrêtent en plein milieu, où en 2003 l’aéroport Ben Gourion 2000 n’a pas encore ouvert, où l’on commence à importer de l’eau l’année où il n’avait pas autant plu depuis dix ans, et où le camps Geliot qui a été évacué depuis huit ans est toujours opérationnel ...

Israel est le seul pays où les chômeurs font grève,
Israel est le seul pays où ceux qui fêtent leurs soixante ans détestent toujours autant le commandant qu’ils avaient quarante-deux ans avant.
Israel est le seul pays qui compte deux ministres de l’économie et des finances, mais pas un seul qui ait de l’argent.
Israel est le seul pays où la mère d’un soldat a le numéro de son officier... et où l’officier a intérêt à bien se tenir.

Israel est le seul pays qui ait été bombardé par des scuds venant d’Irak, des explosif de Gaza, et des bombes de Syrie, et où pourtant un trois-pièces vaut toujours plus cher qu’a Paris.

Israel est le seul pays où l’on demande aux stars de porno ce que pensent leur mère de ce qu’elles font, où les footballeurs font venir leur père pour les encourager lorsqu’ils jouent, mais où chacun retourne dîner sereinement chez ses parents pour Shabbat.

Israel est le seul pays où celui qui a une chemise tachée et entrouverte est ministre, et celui qui est en costume-cravate à coté est son chauffeur.

Israel est le seul pays où on peut voir un musulman vendre des écritures saintes à un chrétien et être payé en monnaie juive.

Israel est le seul pays où tu pars de la maison à 18 ans, mais où tu y es encore à 24.

Israel est le seul pays où aucune fille ne s’entend avec sa mère mais qu’elle l’a au téléphone au moins trois fois par jour.

Israel est le seul pays où les riches sont des socialistes de gauche, les pauvres des capitalistes de droite, mais où c’est la classe moyenne qui paye pour tout le monde.

C’est le seul pays où tu peux très facilement créer des programmes informatiques ou envoyer des sattellites, mais où il te faut au moins une semaine pour faire réparer ton lave-linge.

C’est le seul pays où tu as exactement soixante secondes pour passer du jour le plus triste de l’année au jour le plus gai.

C’est aussi le seul pays où persque personne ne saurait vraiment expliquer pourquoi il vit ici, mais où tout le monde a de nombreuses raisons pour ne pas vivre ailleurs.

C’es le seul pays où si tu détestes les hommes politiques, les secrétaires, les impôts, la qualité du service et le temps qu’il fait, cela veut surtout dire que tu aimes ce pays.

Israel est le seul pays où je pourrais vivre .

Israel est mon seul pays .


BECAUSE sometimes (especially when times are tough) it is important to smile, and to look upon Israel with love. **************** Written by humorist Ephraim Kishon.

What a Country ! It’s the only country where the cross country highway stops in the middle of the state ; Ben Gurion Airport 2000 is still not opened in 2003 ; water imports start at the most raining year of the decade, and the Gelilot Camp is being evacuated for 8 years now, but is still operational.

It’s the only country where the unemployed strike. It’s the only country in which the 60-year-old folks still hate the corporal they had 42 years ago. It’s the only country where you have 2 ministers of finance and neither of them has money. It’s the only country where the mother of a soldier has the cell number of his officer and he’d better beware.

It’s the only country where you already had scuds from Iraq, katiushas Lebanon, explosives from Gaza and bombs from Syria and where still, a 3 bedroom-apartment costs more than in Paris. It’s the only country where porno starlets are asked what their moms think about their job, soccer players bring their dads to the games to yell at their coach, and on Friday night everyone goes to their parents for a peaceful Shabbat dinner. It’s the only country where the man with the open, stained shirt is the honourable minister, and the one next to him with the suit and tie is his chauffeur.

It’s the only country where Moslems sell holy memorabilia to Christians and get paid with Jewish currency. The only country where you leave home when y ou’re 18 and still live there when you’re 24. The only country where no woman gets along with her mother, but talks to her at least three times a day.

The only country where the rich belong to the socialist left, the poor to the capitalist right and the middle class pays for all of them. The only country where you can easily get computer programs to build and send satellites, but you have to wait 7 days for your washing machineto be repaired. The only country in which between the happiest day of the year and the saddest one, you have exactly 60 seconds.

The only country in which most of its citizens can’t explain why they live there, but they have a lot of reasons why they can’t live elsewhere. The only country where, if you hate politicians, you hate clerks, you hate the taxes, the quality of service, and the weather - it shows that you love the country. It’s the only country whe re I could live. It is my only country.



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables