Elimination de Abdel Aziz Rantisi

publié le mardi 20 avril 2004
Partagez cet article :


publicité

Le 17 avril, lors d’une opération menée par les forces de sécurité israélienne dans le Nord de la Bande de Gaza, un véhicule transportant le leader du Hamas, Abdel Aziz Rantisi a été atteint. Rantisi était directement responsable de la mort de nombreux citoyens israéliens dans différentes attaques terroristes.

Abdel Aziz Rantisi était, avec Ahmed Yassin, l’un des six fondateurs du Hamas en septembre 1987. Il a participé à la mise en place de la politique terroriste de l’organisation, dont il était également le porte-parole.

Parmi ses attributions au sein du Hamas :

-  L’incitation virulente à la haine, les appels répétés aux attentats-suicide en Israël, les attaques permanentes à Gaza, les enlèvements de soldats israéliens et les tirs d’obus de mortier contre Israël.

-  Le maintien des contacts avec des responsables terroristes au sein du Hamas et l’encouragement à perpétrer des attaques. Il était également responsable de la mise en place et de la surveillance de cellules terroristes secrètes.

-  Le maintien des contacts avec le leadership du Hamas à l’étranger et avec des responsables de l’Autorité Palestinienne, leur conseillant d’adopter une position extrémiste opposée à tout cesser le feu avec Israël ou à toute négociation politique entre l’Autorité Palestinienne et Israël. Il n’a jamais cessé d’appeler à des attaques terroristes contre Israël, tout en minant tout effort diplomatique effectué par l’Autorité Palestinienne.

Voici quelques propos prononcés par Rantisi (Source : site internet du Hamas) :

-  « Il n’y aura aucune concession sur la Palestine car il s’agit d’une terre islamique ».

-  « Il n’y aura jamais de reconnaissance de ce qui est appelé ’l’Etat d’Israël’ ».

-  « Toute solution qui inclurait la reconnaissance de ce qui est appelé ’l’Etat d’Israël’ ou la concession d’un pouce sur la terre historique de la Palestine est nulle et non avenue et ne nous engagera jamais ».

-  « La résistance [violente] est la seule option pour la restauration des droits qui nous ont été volés ».

Le Dr Rantisi était un pédiatre, qui, en dépit d’avoir prêté le Serment d’Hippocrate, n’avait aucun remord à envoyer des enfants se faire exploser et à en tuer d’autres. Il a publiquement appelé à saisir chaque opportunité pour perpétrer des attaques armées et plus spécialement à augmenter les attentats-suicide et les tentatives d’enlever des soldats israéliens.

Selon le Droit International, les individus qui prennent part activement aux hostilités sont des cibles militaires légitimes. Tant que l’Autorité Palestinienne ne fait rien pour arrêter les attaques terroristes, Israël n’a pas d’autre choix que d’agir pour empêcher ces attaques, notamment en menant des opérations anti-terroristes ciblées.

Pour plus d’informations sur le Hamas et Abdel Aziz Rantisi, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.mfa.gov.il/mfa







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables