Rions contre le racisme

le lundi 15 mars 2004 au Zénith de Paris
publié le samedi 6 mars 2004
Partagez cet article :



avec

Jean-Marie Bigard, Dany Boon, Michel Boujenah, Mouss Diouf, Franck Dubosc, Gad Elmaleh, Rachel Khalil, Elie Semoun, Smaïn ...

organisé par

l’UEJF et SOS Racisme


publicité
(JPEG)

SOS Racisme et l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) organisent l’événement « Rire contre le racisme », le lundi 15 mars à 20h30 au Zénith de Paris.

Pour rire contre le racisme, Jean-Marie Bigard, Dany Boon, Michel Boujenah, Mouss Diouf, Franck Dubosc, Gad Elmaleh, Rachel Khalil, Elie Semoun, Smaïn... se produiront gracieusement sur scène.

L’événement est né du constat que l’antisémitisme et le racisme se sont banalisés, jusqu’à même ne plus être dénoncés par tous. Si les élus ont bien pris la mesure de la situation, il demeure un racisme d’ambiance, d’autant plus dangereux qu’on ne s’en aperçoit plus.

« Rire contre le racisme » est à la fois un sursaut et un appel. Sursaut par un rire qui n’outrepasse jamais les limites du respect dû à chaque homme. Appel à la fraternité dans un moment fort où le rire crée du lien et du sens.

Avant le spectacle, de nombreuses personnalités signeront un appel citoyen, exprimant leur rejet du racisme et de l’antisémitisme.

Les places pour « Rire contre le racisme » sont en vente dans tous les réseaux de billetterie habituels. Les bénéfices de l’événement seront reversés à l’association « Rire contre le racisme », dont l’objet est de soutenir des projets de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Pour Yonathan Arfi, président de l’UEJF, et Dominique Sopo, président de SOS Racisme : « Il n’est pas de meilleur antidote à la haine que le rire. Rire ensemble aujourd’hui, c’est se donner les moyens d’agir ensemble demain. »

DEROULEMENT DE LA SOIREE

o Personnalités Le 15 mars à 11 heures, les organisateurs de la soirée sont reçus par le Premier Ministre, Jean-Pierre RAFFARIN, à Matignon. A partir de 19h, plus de trois cent cinquante personnalités des mondes politique, intellectuel et artistique se réunissent pour un cocktail dans les salons du Zénith. Au cours de ce cocktail, les personnalités signeront un appel citoyen contre le racisme. Seront notamment présents, Bertrand DELANOE, Maire de Paris, Jean-François COPE, Ministre, Jean-Paul HUCHON, Président de la région Ile-de-France...

o Les peintres contemporains Durant le cocktail est dévoilée une fresque de vingt mètres de long réalisée sur le principe du « cadavre exquis » par une quinzaine d’artistes contemporains venant de cultures différentes. Les images des toiles de la fresque seront ensuite projetées durant la soirée sur les écrans géants de la scène du Zénith, créant une atmosphère artistique.

o Le placement du public A partir de 18h30, les 5 100 personnes du public commencent à s’installer dans le Zénith tandis que de courts films contre le racisme sont projetés sur les écrans géants ponctués par des messages vidéos pré-enregistrés de personnalités médiatiques.

o L’ouverture A 20h30, Yonathan ARFI, Président de l’UEJF, et Dominique SOPO, Président de SOS Racisme, invitent les personnalités du cocktail à monter tous ensemble sur scène pour présenter l’appel citoyen aux spectateurs du Zénith. Bertrand DELANOE, Maire de Paris, ouvre ensuite la soirée.

o Le spectacle Un duo surprise de chanteurs ouvre alors le spectacle en chantant sur scène puis, à partir de 20h45, les humoristes se produisent chacun une dizaine de minutes dans des sketches contre le racisme et l’antisémitisme. La soirée se termine avec une chanson surprise offerte par des artistes à l’association « Rire contre le racisme ».

POURQUOI CETTE SOIREE ?

o Répondre à une urgence, passer à l’action !

Cette soirée est née de la volonté conjuguée de deux organisations, l’UEJF et SOS Racisme, et de différents artistes, humoristes mais aussi peintres contemporains, de lutter, à leur manière, contre la recrudescence des actes racistes et antisémites. Parce que depuis trop longtemps, les belles paroles ne sont pas suivies d’actes, nous considérons aujourd’hui qu’il est temps d’en appeler enfin à la responsabilité de chacun face au racisme. Cette responsabilité, c’est, au-delà de la mobilisation des pouvoirs publics, celle de chaque citoyen, c’est celle des « nouveaux potes » de l’antiracisme en 2004...

o Rire ensemble pour mieux vivre ensemble...

Pourquoi choisir le rire pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme ? Parce que rire ensemble, c’est partager des références communes, c’est partager une culture, c’est porter un projet de société fédérateur, ouvert et tolérant. Le rire crée du lien social, qui fait tant défaut à la société en perte de repère dans laquelle nous évoluons. Le 15 mars, 5000 personnes riront ensemble pour démontrer que l’on peut bien vivre ensemble.

o Le rire au coin de chaque rue...

Aujourd’hui nous considérons qu’il ne doit plus y avoir de militants de l’antiracisme : tout le monde, à chaque coin de rue, doit lutter contre le racisme et l’antisémitisme. Le rire est le meilleur moyen de toucher le plus grand monde. A l’image de la diversité des humoristes et personnalités qui se mobilisent pour cette soirée, nous toucherons un public varié, de toute origine, pour démontrer que la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, n’est pas le combat des minorités mais celui de tous les Français.

LES ORGANISATEURS, SYMBOLES DE L’ENGAGEMENT ANTIRACISTE

A l’occasion de la soirée « Rire contre le racisme », sera lancée l’association « Rire contre le racisme », qui aura pour objet d’organiser chaque année la soirée du même nom et de financer des projets de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

o L’Union des Etudiants Juifs de France

Fondée en 1944 dans la Résistance, l’UEJF a travaillé depuis sa création dans le domaine de l’intégration et de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Forte de 15 000 membres répartis dans une trentaine de sections locales à travers la France, l’UEJF est un partenaire fiable des pouvoirs publics (Ministère de l’Education Nationale, Ministère de la Ville...). En 1984, l’UEJF est fondateur de SOS Racisme.

o SOS Racisme

Fondée en 1984, SOS racisme n’a eu de cesse depuis de pourfendre le racisme et l’antisémitisme, sous toutes leurs formes et sans tabou. Grâce à ses 30 comités locaux, à Paris et en Province, SOS racisme reste un acteur de terrain efficace concernant les problématiques de société, de l’intégration à la laïcité en passant par l’immigration, écouté tant dans les quartiers que par les pouvoirs publics.

o UEJF et SOS Racisme : la complicité antiraciste

L’UEJF et SOS Racisme portent dans leur travail commun, tout leur engagement antiraciste. En conduisant chaque année des projets communs sur les questions de citoyenneté et de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, les deux associations se veulent être un modèle de fraternité et de tolérance.

Pour Yonathan Arfi et Dominique Sopo : « Voir nos deux organisations associées dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme est naturel. Nous travaillons depuis toujours ensemble avec la même conviction : dépassons l’intolérance par l’éducation à la fraternité. »

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

o Le lieu
Le Zénith de Paris
Porte de Pantin
Cité des Sciences
75019 Paris

o La billetterie
Le prix des places s’étale de 22 € à 40 €.
Les places sont disponibles dans les réseaux classiques de billetterie : FNAC, Carrefour ...

o Les partenaires
Nous remercions nos différents partenaires : LA MAIRIE DE PARIS - LE FESTIVAL ICI ET DEMAIN - RIRE ET CHANSONS - LE FIGARO ETUDIANT

o Les contacts
Association « Rire contre le racisme » : c/o Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) 26, rue de Navarin, 75009 Paris Tel. : 01 55 07 58 18

UEJF
26, rue de Navarin
75009 Paris
Tel. : 01 55 07 58 18
Fax : 01 55 07 80 50
Contact :Laure Elbaz

SOS Racisme
51, avenue de Flandre
75019 Paris
Tel. : 01 40 35 36 55
Fax : 01 40 35 74 10
Contact : Nathalie Fortis



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables