Manifestation de solidarité pour le droit à la légitime défense d’Israël

Lundi 23 février 2003 : La Haye
publié le mercredi 25 février 2004
Partagez cet article :


publicité

Alors que les débats sur la légalité de la clôture antiterroriste israélienne, ont débuté lundi à la Cour de Justice Internationale de La Haye, et qu’un nouvel attentat sanglant s’est produit, dimanche dernier à Jérusalem, une association juive tente de sensibiliser l’opinion publique en montrant le vrai visage du terrorisme.
L’association Zaka, chargée de ramasser et de reconstituer les corps des victimes d’attentats kamikazes, a décidé de transporter la carcasse du bus Egged, détruit lors de l’attentat de Jérusalem en janvier dernier, devant le Palais de la Paix de la Haye
Plusieurs associations juives européennes ainsi que de nombreux partisans d’Israël, comme l’association des Chrétiens amis d’Israël, en solidarité à cette action, défileront durant deux jours, dans la cour du Palais pendant que seuls, les Palestiniens présenteront, durant 3 heures, leur position sur le sujet.
Lors de la première manifestation pro-israélienne, regroupant plus d’un millier de personnes, les photos des 920 victimes d’attentats « Islamikazes » ont été exposées et portées par chacun des manifestants afin de faire prendre conscience que derrière le nombre de morts, se cachent des visages d’hommes, de femmes et d’enfants innocents.

A la suite de cette exposition, qui a provoqué une grande émotion parmi la population, le porte-parole du maire de la Haye s’est empressé de critiquer l’Ambassade d’Israël dans la capitale néerlandaise, déclarant que ’’ces images pourraient enflammer les esprits et provoquer des désordres’’. Mais l’action de ces manifestants, venus du monde entier, tentent également de démontrer que cette clôture de sécurité, au centre de tant de polémiques, n’est pas une volonté israélienne de « ghettoïser » les Palestiniens mais une manière légitime de protéger sa population civile d’actes terroristes.
« Ce droit et ce devoir de légitime défense des israéliens ne peut en aucun cas être jugé par un tribunal » a déclaré Michel Zerbib, directeur de l’information de Radio J.
Israël, les Etats de l’Union européenne, la Russie et les Etats-Unis ont choisi de ne pas s’exprimer, jugeant ce tribunal partial et « incompétent » et se sont contentés de mémoires écrits.
Dominique de Villepinte a déclaré : « qu’il est inopportun de vouloir régler juridiquement cette affaire alors que ce problème est politique ».
Une grande solidarité entre juifs et non juifs du monde entier régnait sur place, des pancartes où l’on pouvait lire : « une clôture est démontable, la mort est définitive » ainsi que des chants de paix s’élevaient, en soutien à ces familles de victimes, présentes aussi dans la cour du Palais.
De leur côté, des associations soutenant les Palestiniens sont venues également défiler pour protester contre cette clôture considérée par Yasser Arafat comme « une clôture raciste par le biais de laquelle on veut annexer 85% des terres palestiniennes ».
Des manifestations pro palestiniennes ont également eu lieu en Judée Samarie, à Damas, à Beyrouth et au Caire où les manifestants ont protesté contre la construction du « mur de l’apartheid » ainsi que contre la loi sur le port du voile en France.
Afin d’éviter la moindre confrontation entre partisans israéliens et palestiniens, les autorités néerlandaises ont attribué aux uns et aux autres, des horaires aménagées d’expression.
En effet, les partisans d’Israël devront quitter les lieux chaque jour à 15 h 15 pour que les partisans palestiniens puissent manifester à 15 h30.
Malgré la provocation de deux femmes voilées à vélo, venues cracher sur la carcasse du bus, aucun incident n’est à signaler.
Peut-on en conclure que si cette « séparation temporelle » entre manifestation pro-israélienne et pro-palestinienne prouve son efficacité, en ne provoquant aucun dérapage, cela signifie peut-être que cette « barrière de sécurité », qui séparerait israéliens et palestiniens, n’est pas une si mauvaise idée...







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables