Ce qu’Herzl aurait répondu

publié le mercredi 25 février 2004
Partagez cet article :



par Bob Feferman (Write in English please !) - Mishawaka, Indiana

Traduction par Ariane Dahan.


publicité

En 1896, le fondateur du sionisme moderne, Theodore Herzl, avait ecrit son idée de fonder un Etat juif en Palestine ; Herzl revait de poser les bases morales et juridiques d’un Etat juif, pour compenser le peuple juif d’une histoire faite d’exile et de presecutions. Aujourd’hui, on reproche Israel tous les maux, du colonialisme au racisme, en passant par les crimes contre l’Humanite. Certains vont meme jsqu’a mettre en cause le droit d’exister de cet Etat. Theodore Herzl est mort en 1904.
S’il etait en vie aujourd’hui, je suis certain qu’il repondrait ce qui suit a ceux qui critiquent Israel.

" Lorsque j’observe ces 108 derniere annees, je suis bien-sûr tres fier de l’aventure du Sionisme.
D’abord je dois dire que je suis tres fier de la maniere dont les juifs ont acquis des terres en Palestine dans les annees 1900. Avant la premiere guerre mondiale, la Palestine faisait parte de l’Empire Ottoman depuis tres longtemps. En 1922, la Ligue des Nations a officiellement attrtibue a la Grande Bretagne un mandat sur la Palestine.
Que ce soit sous mandat britanique ou sous la domination ottomane, les juifs ne se sont jamais comporte en colons, ou en colonialistes, ils n’ont jamais non plus force les arabes a partir par les armes. Au contraire, ils ont achete des terrains aux arabes, de maniere tout a fait legale. Meme la Declaration Balfour n’a pas attribué au peuple juif de territoires de Palestine, elle a seulement autorise les juifs a acheter des terrains.
Le Professeur Kenneth Stein de l’Univertié de Emroy a bien prouvé dans son livre La Question de la Terre en Palestine : 1917-19393 que l’on trouvait toujours des arabes pour vendre des terres de Palestine à des juifs. En realite, les terres qui appartenaient aux juifs etaient les territoires de Palestine où les arabes ne voulaient pas du tout vivre : dans ces teritoires, la maliara avait infeste les marecages des vallees, ou les dunes de sable des plaines cotieres. Par exemple, Tel Aviv a ete batie sur une due de sable.
En tant que juif d’Europe, si je vois quelaue chose, je sais reconnaitre si c’est de la colonisation ; et cela n’etait pas du tout de la colonisation.

Quand j’ai commence mes efforts pour la creation d’un Etat juif, la majorite des arabes habitaient la region de la colline centrale. On appelle cette region la Cisjordanie ; c’est la que se situent les villes les plus connnues, comme Jerusalem, Bethlehem, Hebron, Ramallah, ou Naplouse. A la fin du XIXeme siecle, il y avait moins de 500 000 arabes en Palestine.
Nous nous sommes uniquement etabli dans les regions dont les arabes ne voulaient de toute facon pas. Dans ces conditions, je n’aurais jamais pu prevoir un conflit avec les arabes.

J’ai ete tres fier de voir le couronnement de tous mes efforts lorsqu’en novembre 1947, les Nations Unies ont adopte la decision de creer deux Etats en Palestine, un arabe et un juif. On connait aujourd’hui cette decision comme « le plan de partition de 1947 ». Cette decision a donnne au peuple juif un Etat de 14 245 km² (pour comparer, il faut penser que la Fance s’etend sur 543 897 km²)

Je n’ai meme pas ete decu de voir que 70% du territoire attribué à l’Etat juif par le plan de partition etait en realite le desert du Neguev. Vu qu’il n’y avait aucun arabe dans ce desert, j’estimais d’ailleurs que nous avions un droit moral fort sur tout le territoire. On ne manque pas de desert au Moyen Orient
(Je dois preciser qu’avant 1947, les juifs avient en realite acheté un grand nombre de territoires qui ont été ensuite attribué par le plan de partition)

Et bien sûr, je pensais que l’idée de donner à Jerusalem un statut de ville internationale, gouvernée par les Nations Unies, me paraissait ue solution formidable a un probleme si difficile.

Les juifs ont accepte le plan de partition avec joie vu que c’etait la réponse a deux mille ans d’exile et de persecution.
Pour auutant, j’ai ete tres decu de voire que les arabes n’ont pas accepte le plan de partition des Nations Unies.

Juste après le plan de 1947, les arabes de Palestine ont attaque la communaute juive vivant en Palestine. Quand l’Etat d’Israel a annonce son independence, 5 pays arabes ont attaque Israel avec un seul but en tete, la destruction d’Israel.

De même j’ai été tres triste de voire 700 000 arabes de Palestine fuire des zones de conflit pour finir comme refugiés. Quand j’exprimais ma vision d’un Etat juif en Palestine je n’avais pas du tout l’intention de causer prejudice aux arabes. Il faut bien comprendere que la fuite des arabes de Palestine a été la consequence directe de l’assaut arabe contre Israel. Si les arabes n’avaient pas attaque Israel, il n’y aurait jamais eu de problème de refugiés.

Peu de gens savent que la guerre de 1948 a aussi cree des réfugiés juifs : Autant de juifs ont été obliges de fuir des pays arabes ou ils habitaient alors, a cause d’une vague d’antisémitisme provoquée par les Etats arabes. Cela faisait plus de 2000 ans que ces populations juives vivaient dans ces pays arabes. La plupart d’entre elles sont venus en Israel. Pour moi, le probleme des réfugiés a été en fait un échange de populations.

On me demande si Israel a vraiment essaye de faire la paix avec les pays arabes après la guerre d’indépendance de 1948. Après tout, les frontieres du pays se sont étendues de 3000 miles carrés.
Bien sûr qu’Israel a essayé de faire la paix. Mais les arabes posaient des conditions impossibles pour seulement accepter de commencer les négociations. Les conditions impossibles concernaient particulierement le droit au retour des réfugiés palestiniens dans leurs anciennes maisons.

Pour moi, vu que ce sont les arabes eux mêmes qui, en attaquant Israel en 1948, ont créé les deux problèmes des réfugiés, celui des réfugiés juifs et celui des réfugiés arabes, personne ne peut objectivement esperer d’Israel qu’il resolve tout seul les deux problèmes.

Très peu de temps après l’independence d’Israel, la population du pays avait plus que doublé. Israel a du acueillir et intégrer les populations juives des pays arabes au lieu des survivants juifs du Nazisme. Ce sont bien-sur les conditions posées par les arabes qui ont fait échoué les négociations après la guerre de 1948.

De 1948 à 1967, les arabes ont totalement contrôle Gaza et la Cisjordanie ; la Jordanie controlait la cisjordanie et Jerusalem, et les Egyptiens controlaient la bande de Gaza. Le monde arabe aurait du utiliser cette chance pour faire la paix avec Israel et creer un Etat Palestinien dans ces regions ; Malheureusement ils n’étaient ni intéresse par la paix, ni par la creation d’un Etat Palestinien.

La deuxieme tentative de détruire Israel en juin 1967 ne m’a donc pas du tout surpris.
Alors que le monde arabe rassemblait les armes, le Président Nasser déclarait : "notre premier objectif est la destruction d’Israel" .
« La fermeture du golf d’Aquaba, menera a la destuciton d’Israel quelque soit son attitude : soit Israel sea a la fois encercle par les armees arabes et l’objet d’un boycott economique par les pays atrabes ce qui conduira sa destruction, soit Israel perira sous le feu des armees arabes qui l’encercleront du Sud au nord et de l’Est jusqu’a la mer »

En proie a une destruction certaine, Israel n’a pas eu d’autre alternative que de lancer une offensive militaire preventive. La victoire d’Israel en six jours a sauve le peuple d’Israel ; la guerre de 1967 a aussi laisse a Israel le controle de plusieurs territoires, comme la bande de Gaza, la Csjprdannie, la peninsule du Sinai, et les hauteurs du Golan.

On m’a demande ce que j’aurais fait des territoires pris par Israel lors de la Guerre des 6 jours. J’ai suggere que l’on agisse selon la morale et le droit : j’ai suggere que l’on propose de rendre les territoires en echange de la paix, afin de ne pas etre taxes de colonisatuers. C’est d’ailleurs exactement ce qu’a fait le gouvernement Israelien au lendemin de la guerre des six jours. Mais les arabes ont repondu par cette phrase bien conue aujourd’hui : « Pas de negociation avec israel, pas de reconnaissance de l’etat d’Israel, pas de paix avec Israel »
Ils ont repondu par un triple NON.

Depuis 1967, je suis toujours en colere contre ceux qui pretendent que la guerre de 1967 etait en fait une tentative parmi d’autres dans la politique de colonisation et d’expansion d’Israel.

Des Colons ne proposent pas d’echanger la terre contr la paix, comme Israel l’a effectivement fait des la fin de la guerre de 1967.

Certains ont certainement oublie qu’en 1978, Isrel a rendu toute la penninsule du Sinai et tout le petrole qui s’y trouve en l’echange de la paix avec l’Egypte. La paix avait ete negociee par le President Carter a Camp Daviv. La paix avec l’Egypte est intervenue cinq ans apres une autre agression visant, une nouvelle fois, a detruire Israel. L’Egypte et la Syrie avaient en effet lance un attaque surprise contre israel le jour le plus saint du calendrier hebraique, le jour de Yom Kippour, le 6 octobre 1973.

Israel a dont eu a resoudre a grand dilemne, celui de l’attitude a adopter a props de la bande de Gaza et de la Cisjordannie.
Comment aurais-je personnellement repondu au refus arabe de faire la paix avec ces territoires ? aurais-je construit des habitations sur ces territoires ? peut-etre pas. C’est vrai que j’ai tendance a penser qu’il s’agit d’une erreur qui n’a fait que compliquer les negociation vsant a echanger la terre contre la paix.

Pourtant je suis tres fier de la signature des accords d’Oslo entre Israel et l’OLP qui en 1993, mettait en oeuvre une proposition d’echange terrritoires contre Paix.
Yasser Arafat, directeur de l’OLP a en effet consacre toute sa vie a la destruction d’Israel avec son organisation terroroiste l’Organisation de Liberation de la Palestine. En signant les accords d’Oslo, Israel a pris Arafat au mot, lorsqu’il disait qu’il condamnait la tereur et qu’il ne cherchait plus a detruire Israel. Israel a alors pris des mesures tres courageuses en direction de la paix, en abandonnant 40 % de la Cisjordannie et la plus grande partie de Gaza, et en acceptant de creer l’Autorite Palestinienne.

En fait, je suis particulierement fier de ce qu’a fait le premier ministre Ehud Baraka Taba en 2001, en proposant a Arafat un nouvel echange Terre contre Paix.
Barak a en effet propose la creation d’un Etat Palestinien sur 97 % de la Cisjordannie et tout Gaza, le partage de Jerusalem qui deviendrait la capitale des deux Etats, et le dementellement de toutes les habitations ( que l’on surnomme « colonies »).
Je dois dire que c’est pour moi la solution ideale de ce conflit.

Quand Arafat a refuse la proposition de Barak, il a lance plus de 100 attentats sucides du Hamas et du Jihad Islamique, qui ont tue plus de 900 civils israeliens ces trois dernieres annees.
Alors suelement, la situation dans laquelle se trouve Israel aujourd’hui est apparue clairement : tout cela n’a rien voir avec l’occupation de certains territoires, ou l’etablissement des israeliens sur certains de ces territoires. Il s’agit bien du refus de laisser a Israel un droit d’exister.
Apres que Barak ait offert a Arafat 97% de la Cisjordannie, qui pourrait decemment croire que les terristes se font exploser pour obtenir les 3% restants de la Cisjordannie ?

En occident, nombreux sont ceux qui croient que le Hamas et le Jihad Islamique visent uniquement la creation d’un Etat Palestinien en Cisjordannie et a Gaza. On croit encore que toutes leurs actions cesseraient si Israel operait un retrait uniateral de ces territoires, et que la paix serait a portee de main.

La verite est toute autre. Ces deux organisations terroristes veulent la destruction totale de l’Etat d’Israel, et la creation d’un Etat Palestinien qui s’etendrait des rives du Jourdain a la mediterranee.

Le Hamas l’a clairement indique a l’article 5 de sa Charte :
« La terre de Palestine est « Waqf d’Islam », une possession sainte, reservee aux generations musulmannes futures apres le jour du jugement. Personne ne peut y renoncer, ni meme y renoncer en partie, Personne ne peut l’abandonner, ni meme en abondonner une partie ».

Abdul Shami, leader du Jihad Islamique, exprime tout aussi clairement les choses, mais de maniere plus lapidaire :
« Nous devons combattre Israel jusqu’a ce qu’il n’existe plus. Les juifs qui survivront pourront rester en Palestine. » ( The New Yorker, 9 juillet 2001)

Arafat et l’Autorite Palestinienne fournissent des armes et aussi le paradis sur terre aux terrorostes. En realite, ils se sont rallies a cette meme cause, la destruction Israel.
La paix ne sera la que lorsque Arafat et l’Autorite Palestinienne auront decide de dementeler les organisations terroristes et de faire ce qu’ils ont promis lors des accords d’Oslo : mettre fin au terrorisme et reconnaitre a Israel le droit d’exister.

Je suis tres attriste de voire que l’on accuse Israel de racisme. Au contraire je suis tres fier de rencontrer en Israel une grande diversite ethnique.
Lorsque j’ai visite un dortoire pour Israeliens de l’Universite Hebraique de Jerusalem j’ai vu des juifs du Yemen et des ethipiens de couleur dormant a cote d’etudiants arabes israeliens et de juifs d’europeen a la peau tres claire.
En tant que juif d’Europe, je connais le racisme. On ne peut pas appeler cela du racisme.

Je suis triste de voire que l’Histoire se repete de nouveau aujourd’hui.
Vous soyez, j’ai fait partie de ce journalistes qui ont couvert le proces d’Alfred Dreyfus, ce militaire juif francais qui etait faussementaccuse de trahison en 1894.

Comme Alfred Dreyfus a ete faussement accuse de trahir son pays, Israel est faussement accuse de colonialisme, de rasisme et de crimes contre l’Humanite ( souvenez-vous du massacre de Jenine qui ne s’est en fait jamais produit),
J’ai appris que les fausses accusations ne sont pas la realite, mais qu’elles creent une certaine verite, la leur.
C’est precisement cela, qui m’a inspire le reve d’un Etat Juif.
Le peuple juif a besoin de son paradis sur terre, qui le protegerait des fausses accusations qui font le coeur de l’antisemitisme.
Tout cet antsiemitisme que l’on entend en Europe et au Moyen Orient me rappelle l’antisemitisme vibrant dasn Paris en 1894. De la meme maniere que Dreyfus n’etait pas coupable, Israel n’est pas coupable aujourd’hui.

En depit de toutes ces accusations, le combat pour la survie d’Israel est une cause juste.

Je n’ai qu’un seul regret : que l’Etat d’Israel n’ai pas ete cree 10 ans plus tot car nous aurions pu sauver des millions de vies des flammes de l’Holocauste.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables