Aidons les juifs de Chine - août 2004

publié le dimanche 22 février 2004
Partagez cet article :


publicité

Il existe aujourd’hui, à Kaifeng, dans la province du Henan, les descendants de la seule communauté juive chinoise, qui date du 8e siècle. Aujourdhui, les descendants de cette communauté qui culmina sous la dynastie des Ming (1368-1644) et aurait atteint la dimension de 5000 âmes, ne sont plus que quelques centaines. Leur dernier rabbin s’est éteint à la fin du 19ème siècle, peu après que leur synagogue eut été engloutie par les eaux d’une inondation qui ravagea tout Kaifeng.

Le statut de minorité ne leur ayant pas été reconnu par le gouvernement de la République Populaire de Chine, ils sont plus que jamais à la recherche de leur identité, alors même que le gouvernement leur demande de se déclarer Hui (chinois musulmans) ou Han (chinois "chinois"). Les contacts avec le judaïsme occidental représentent ainsi pour ces rescapés de l’assimilation et de l’acculturation chinoise imposée par cinquante ans de communisme leur seul lien avec leurs racines. C’est pour cela que les juifs de Kaifeng eux-même considèrent ces rencontres comme bénéfiques à leur communauté.

Grâce à des contacts avec un groupe de chercheurs occidentaux et chinois qui étudie cette communauté, les EEIF ont décide d’aller aider cette communauté, et d’échanger les différentes facettes de notre identité avec la leur autour de la notion du Shabbat. Par le biais d’activités scoutes, et avec l’aide d’interprètes nous réfléchirons ensemble à la signification de cette fête (jour de repos, de fête et de réunion familiale) et leur apprendrons divers techniques liés à celui-ci (préparation du pain traditionnel, confection de bougies, peinture sur verres pour la cérémonie du kiddoush et de la havdala, chants, danses...). Ce projet s’achèvera par un shabbat collectif durant lequel nous pourrons tous mettre en pratique le fruit de nos échanges et auquel seront conviés des enfants des communautés juives de Pékin, shanghai et Hong-Kong. A travers ce projet, c’est une communauté pluriséculaire que nous essayons d’aider à lutter contre l’assimilation et pour une reconnaissance par le gouvernement chinois. Pour mener à bien ce projet, les EEIF ont besoin d’aide. Les dons faits à ce projet donnent droit à une déduction fiscale jusqu’à 60% du Revenu Imposable pour les particuliers et jusqu’à 3°/°° du Chiffre d’Affaires pour les entreprises.

Contact et renseignements : Fabrice Teicher au 06-22-03-33-94 /fabteicher@yahoo.fr



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables