Tout tué palestinien est un "martyr"

Jerusalem Post - Jan. 12, 2004
publié le jeudi 12 février 2004
Partagez cet article :



Traduction par Ariane Dahan.

publicité

L’Autorite Palestinenne exige des journalistes qui travaillent pour une chaine de television arabe de denommer martyrs ( « shaheed ») toute personne tuee par l’armee israelienne ; Elle leur interdit egalement de critiquer l’autorite palestinenne dans leurs reportages.

Yussef al Qazzaz, haut foncitonnaire travaillant pour la television palestienne a violemment attaque des journalistes palestiniens pour ne pas placer l’interet de leur peuple avant le reste, en qualifiant certains de « primitifs ».
Qazzaz visait les correpondants palestienens de Al-Arabiya, une chaine saoudienne consacree a l’information. Ceux-ci avaient en effet evoque les « morts », et non les « martyrs » palestiniens tues dans ce conflit.

Pour les officiels de l’Autorite Palestinenne, ces journalistes font preuve d’une « insensibilite » affichee.
En realite c’est surtout le torrent d’attaques sucides perpetrees en Arabie Saoudite, et notamment a Riyadh qui a pousse la chaine Al Arabiya a qualifier ces attaques d’actes terroristes.
Selon l’Autorite Palestinienne, la chaine aurait aussi demande a ses correpondants a Gaza et en Cisjordannie de ne plus qualifier de martyrs les palestiniens tues, soit dans des confrontations avec Israel, soit dans des attaques-sucides. Il s’agirait d’eviter toute glorification des bandits armes et des terroristes attaquant les interets saoudiens.

Selon Qazzaz, « Il faut eduquer la plupart des correpondants des chaines de television et de radio arabes sur la situation palestineenne. Cette education devrait etre tant politique que culturelle. Cette tache revient au syndicat des journalistes palestinens, bien que certains des dirigeants de ce sundicat aient aussi besoin d’etre formes ».
« Le Ministre de l’Informaiton devrait former aussi les journalistes et corresopndants en leur indiquant les expressions qui doivent etre utilisees en politique... nous ne comprenons pas pourquoi certaines chaines de televisions arabes n’utilisent plus le qualificatif de maryr. »

Qazzaz ne comprend pas comment les journalistes palestiniens peuvent faire des remarques aussi blessantes a propos de leur propre peuple quand des journalistes etrangers sont eux tout a fait attentifs a ne pas aliener l’Autorite Palestinenne.

La semaine derniere, le correspondant dans la bande de Gaza de la chaine Al -Arabiya Seif al-Din Shahin a ete attaque et blesse alors qu’il se promenait en voiture dans la ville. Selon lui, les assaillants s’etaient presentes comme des membres du Fatah (de Yasser Arafat) lorsqu’ils lui avaient fait sentir combien ils etaient mecontents de la maniere dont le journaliste aurait rapporte les manifestations paramilitaires du 39eme anniversaire de la creation du Fatah.
(....)
Cela ne serait pas la premiere fois que Seif al-Din Shahin aurait ete la cible d’attaques ; Pour le journaliste « c’est clairement une violation de la liberte de la presse, et j’espere que cela va cesser »
Un haut responsable du Fatah dans la bande de Gaza a condamne l’attaque, tout en niant la responsabilite du mouvement : « le Fatah condamne cette action lache. Je crois qu’aucun de nos membres ne peut approuver une action si lache. Nous ne voulons pas etre du cote de ceux qui pratiquent le terrorisme intellectuel ... le Fatah va mener sa porpre enquete sur l’evennement  » Il a aussi demande a l’Autorite Palestinienne et aux forces de securite de rechercher qui etait a l’origine de cette attaque.

Dans un communique, le Centre Palestinien des Droits de l’Homme a aussi condamne cette attaque : « Pour le Centre, cette marque de violence constitue une attaque contre la liberte de la presse, les liberte d’opinion et d’expression, et contre la liberte d’envoyer et de recevoir des informations ». « Le Centre appelle l’Autorite Palestinienne ainsi que le procureur a mener une enquete juste et complete sur cet incident, et a conduire le responsable en justice, en repectant le droit »

En realite, Shahin a ete l’objet de plusieurs autres attaques. D’abord, le 21 decembre 2001a Gaza, alors qu’il travaillait pour une autre chaine de television. Les services de securite de l’autorite palestinienne l’ont ensuite arrete le 6 janvier 2003 apres un reportage indiquant que le Fatah revendiquait un attentat sucide.

En Septembre dernier, la branche armee du Fatah a pris d’assaut le bureaude Al-Arabiya a Ramallah. Selon les jornalstes palestiniens, les hauts reponsables du Fatah en auraient voulu a la chaine d’avoir laisser s’exprimer des palestinens critiques sur Yasser Arafat et certains de ses lieutenants.



David Levy
webmaster


Jerusalem Post
http://www.jpost.com


blog comments powered by Disqus



Articles incontournables