Un espoir pour les paralytiques

publié le samedi 10 janvier 2004
Partagez cet article :



Des chercheurs de l’université hébraïque de Jérusalem sont parvenus à décoder les signaux émis par le cerveau qui commandent la motricité des membres, une percée susceptible de permettre à des paralytiques de se mouvoir avec des prothèses actionnées de cette manière.

publicité

Paris, le 5 Janvier 2004 -

Les chercheurs sont parvenus à ces résultats après des expériences réalisées en laboratoire sur des chimpanzés.

["Nous ne possédons pas encore la technologie qui nous permettrait de décoder les signaux qui commandent les doigts d’un pianiste (...) Mais on peut déjà définir les signaux électriques émis à partir d’une région précise du cerveau qui commanderont les membres que le chimpanzé actionnera", a déclaré l’un des chercheurs, le professeur Idan Segev.

Les résultats de la recherche devraient être présentés dans deux semaines à Palm Beach (Etats-Unis) lors d’une conférence sous les auspices de l’acteur américain Christopher Reeves, connu pour son rôle dans Superman. M. Reeves est tétraplégique depuis une chute de cheval en 1995.

L’acteur américain s’était intéressé aux travaux des chercheurs qu’il avait rencontrés lors d’une visite en Israël en juillet 2003.

Le professeur Idan Segev sera présent à Paris le 15 janvier pour présenter ses travaux.

Professeur Idan Segev, diplômé en Neurobiologie Expérimentale et Théorique de l’Université Hébraïque de Jérusalem, rejoint cette même université en 1985 où il y est nommé professeur en 1999. Le professeur Segev est ensuite nommé Directeur du Centre interdisciplinaire de calcul neuronal (CICN) à l’Institut d’Alexandre Silberman des sciences de vie. Ses recherches portent sur le développement d’outils théoriques et expérimentaux pour étudier le traitement de l’information et l’intégration synaptique au niveau des cellules nerveuses et des petits réseaux neuronaux.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables