Rav Sitruk : La casquette à la place de la kippa

publié le lundi 24 novembre 2003
Partagez cet article :


publicité

TROIS JOURS après l’incendie d’une école juive à Gagny (Seine-Saint-Denis), le grand rabbin de France, Joseph Sitruk, a demandé hier aux juifs lors d’un entretien sur Radio Shalom, de « remplacer la kippa par la casquette » pour éviter de se faire agresser dans la rue. « Cela veut dire que je ne veux pas que des jeunes gens isolés dans un RER ou dans un métro risquent de devenir la cible d’agresseurs qui, généralement, fondent sur eux à plusieurs (...) pas plus que je ne veux que nos jeunes juifs répondent et deviennent à leur tour des agresseurs, c’est un commandement religieux impératif de garder la tête couverte tout le temps et il ne faut pas y renoncer. Au contraire, il faut plus que jamais que la communauté ne s’enferme pas dans son ghetto mais qu’elle soit toujours ouverte, sereine et confiante. » Joint hier soir par téléphone, Haïm Korsia, proche collaborateur de Joseph Sitruk, cherchait visiblement à minimiser ces propos : « Le grand rabbin a toujours dit qu’avoir la tête couverte est une obligation religieuse. Mais peu importe le couvre-chef : ça peut être aussi bien un chapeau, une casquette... » Avant d’expliquer, à propos de la kippa : « Dans le climat de haine actuel, ça ne sert à rien d’agiter un chiffon rouge dans les lieux publics. » Dans la communauté juive hier soir, de jeunes parents remarquaient : « Depuis plusieurs mois, nous sommes très vigilants et nous demandons à nos enfants de ne plus la porter dans la rue. » Le rabbin Sitruk a rejeté la comparaison de la kippa avec le voile islamique pour lequel il n’éprouve aucune hostilité. « Mais dans la mesure où celui-ci devient une couverture politique et dévie de sa raison première, qui était une manière de marquer sa foi, je peux comprendre la position des pouvoirs publics qui veulent l’interdire. »

Philippe Baverel
Le Parisien , mercredi 19 novembre 2003



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables