Minute de Torah - 10 ’Hechva 5776

publié le lundi 26 octobre 2015
Partagez cet article :



B"H

publicité

C’est à l’âge de 99 ans qu’Avraham se circoncit, entérinant une alliance éternelle entre H’ et les Enfants de l’Alliance que nous sommes. Avraham devait expressément attendre l’ordre de H’ pour se circoncire, et c’est à partir de ce moment une prescription pour nous hommes d’être circoncis au 8è jour qui suit la naissance.

Quel sens peut avoir une mitsva effectuée à l’âge de 8 jours ? Où est la conscience de la mitsva quand on n’a même pas l’âge de comprendre ou décider quoi que ce soit ?

L’objet de la mitsva de la circoncision, est de sceller l’alliance avec H’ d’une empreinte indélébile, éternelle. Or cette alliance doit être inconditionnelle et ne peut dépendre de la volonté humaine forcément limitée. Le Juif vise à accepter et accomplir la Volonté de H’ comme si c’était la sienne. A l’image de Avraham qui se soumet sans condition aux demandes de H’ pour son bien, de même notre attachement à la Volonté de H’ ne peut être soumis au gré de notre raison ou de nos sentiment.

Le lien qui lie les Bnéi Israel à H’ transcende la nature, il s’agit d’une alliance éternelle. Puisque notre union avec H’ ne doit pas être limitée par notre intellect, il n’est nulle raison d’attendre d’avoir 13 ans pour se circoncire. Si nous sommes pleinement responsables de nos actes à partir de 13 ans, il n’est par contre nulle raison d’attendre autant d’années pour accepter notre identité par rapport à H’, et recevoir sur soi l’alliance inconditionnelle qui nous lie au Créateur. Une identité encrée en nous dès l’âge de 8 jours ne laisse pas de place au doute : notre identité fait partie intégrante de notre être, de notre âme comme de notre corps, et il ne saurait en être autrement.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables