Minute de Torah - 18 Tichri 5776

publié le mercredi 7 octobre 2015
Partagez cet article :



B"H

publicité

Ce lundi, le 22 Tichri, soit le 8è jour à partir du premier jour de Soucot, nous fêterons "Chemini Atsérèt", prescription de la Torah (Bamidbar, 29, 35). Sans faire partie de Soucot, elle est juxtaposée directement à elle. Et pour cause, Celui qui nous a ordonné la fête de Soucot, et dont la présence divine atteint un niveau particulièrement élevé dans la Soucah pendant les 7 jours de Soucot, souhaite nous retenir encore un jour, pour prolonger la fête et la joie qui en ressort.

A l’image d’un roi qui aurait organisé une grande fête dans son palais 7 jours durant pour tous ses sujets, et souhaiterait prolonger ces moments remplis d’allégresse, le Roi des rois nous demande de rester un jour de plus avec cette extraordinaire proximité, bien que la fête de Soucot soit terminée. Le Midrach raconte que l’attachement entre la communauté d’Israel et H’ est si fort à Soucot, que H’ veut donc nous offrir une ultime fête.

Comme c’est connu, à chacun des 7 jours de Soucot correspond un convive d’honneur dans notre Soucah, correspondant à un de nos ancêtres (mais aussi de nos Rebbeim selon la tradition ’hassidique). Ainsi, Avraham, Yts’hak, Yaakov, Moché, Aharone, Yossef et David auront successivement été nos hôtes d’honneur pour les 7 jours de fête. Nos Sages ajoutent à cela que le "8è jour" après le premier jour de Soucot, c’est le fils successeur du Roi David, c’est-à-dire le Roi Salomon, dont l’âme sera à nos côtés dans la Soucah. D’ailleurs, c’est à Chemini Atsérèt que le Roi Salomon a inauguré le 1er Beith Hamikdach. Cette seule commémoration nous emplira de joie le 22 Tichri, et d’espoir authentique en la construction du 3è Temple prochainement et véritablement de nos jours, avec Machia’h mamash !







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables