Kippour en Israël : Une affaire qui roule !...

publié le mercredi 8 octobre 2014
Partagez cet article :


publicité

Si vous êtes installés en Israël depuis peu, vous allez devoir vous rendre à l’évidence : Kippour en Israël, n’est pas - (ou pas seulement) Kippour, Jour du Grand Pardon, jour de prières et de jeûne tel que vous avez pu le connaitre partout ailleurs à travers le monde.

Ici c’est vraiment très différent !

Depuis la veille au soir, tout s’est arrêté. La vie économique du pays est totalement figée : Plus d’avion, train, autobus, taxi ni taxi collectif, plus de radio ni télévision, pas de cinéma ni spectacle !

Parler de Kippour en termes de liberté de rouler sur des routes désertées parait bizarre, voire surréaliste !

Mais que l’on soit pour ou contre, c’est ainsi : Les routes, tout ce qui d’ordinaire accueille La Sacrée - Sainte Voiture, toutes les autoroutes, routes à deux ou voies multiples, chemins, toutes rues, de la voie la plus prisée au boyau le plus caché sont bannis sans discussion : Rien ne doit circuler exceptés les pompiers, les ambulances et les véhicules des forces de l’ordre... Qui auront bien du travail pour gérer les malaises causés par la chaleur et le manque de nourritures et d’eau : On jeûne à Kippour ! Et pas seulement les juifs pratiquants : En Eretz 64% des israéliens observent le jeûne, 46% participent aux prières selon un sondage de l’institut Ynet- Guesher. Rien ne circule en effet ou tout du moins rien de ce qui ressemble à une voiture.

Car il faut savoir qu’il ne viendrait à l’idée de personne, observant ou pas de trahir le diktat : On ne prend pas sa voiture, on ne mange pas, ou pas devant ses voisins, le jour de Kippour, en Israël.

Reste... le reste et en particulier la petite reine qui adoube à plaisir ses vassaux reconnaissants !

Entre la fête de Roch Ha Shana et Kippour, en à peine quatre à cinq jours, les marchands de vélos réalisent le chiffre d’affaires d’une année ou presque : Environ 240 000 vélos vendus, dont 100 000 pour les enfants ! Et de vérifier que tout est au Top pour vivre ce moment unique dans l’année qu’il serait inadmissible de rater !

Et de voir sortis de partout, des vélos de tous les styles, vélos tous terrains, vélos de course, bicyclettes classiques, tricycles, rollers, skate-boards, patins à roulettes, et tous engins bizarres dont l’unique fonction est de rouler sans moteur !

Et les maitres du monde prennent possession de leur domaine : Les enfants, petits et grands, « à fond les manettes » sur leurs vélos, circulent à toute allure dans les rues désertes pour un jour.

Pendant que dans les synagogues les croyants prient, supplient D. de leur obtenir une bonne signature, bien placée dans le grand Livre de la Vie...







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables