Minute de Torah - 10 Nissan 5774

publié le jeudi 10 avril 2014
Partagez cet article :



B"H

publicité

Il existe 8 jours durant lesquels le ’hamets est absolument interdit (ni consommation, ni même possession). Et nos maîtres de la ’hassidout d’expliquer que le ’hamets (levain), dont la caractéristique est qu’il lève et gonfle, représente l’orgueil arrogant. Dans ce cas, pourquoi cette prescription ne concerne-t-elle que 8 jours dans l’année ?

C’est toute l’année qu’est interdite la consommation des poissons sans écailles ni nageoires, ou du bétail autre que celui qui rumine et dont les sabots sont fendus. Alors pourquoi le ’hamets, qui représente l’orgueil arrogant, n’est finalement interdit que 8 jours ?

D’autant plus que concernant les offrandes dans le Temple, c’était effectivement presque toute l’année que le ’hamets y était interdit, comme il est écrit : « Aucun levain...ne devra être apporté comme offrande combustible à H’ », rappelant l’incompatibilité entre le service de H’ et l’arrogance de l’orgueilleux. Et pourtant, pour la fête de Chavouot (célébration du Don de la Torah), il fallait précisément offrir dans le Temple deux miches de pain, « cuites avec du levain » !

Nos maîtres, qui même «  lorsqu’ ils partent pour le Ciel, nous laissent leurs manuscrits », en déduisent qu’il y a deux types d’orgueil. D’une part, l’orgueil arrogant, à proscrire définitivement. De la sorte, les Bnei Israel au sortir d’Egypte pouvaient mériter le Don de la Torah 49 jours plus tard, et devenaient un réceptacle pour la bénédiction divine. Et d’autre part, l’autre penchant de l’orgueil, qui est la fierté. Une fierté aux antipodes de l’égoïsme puisqu’il s’agit de la fierté, à son comble le jour de Chavouot, d’être lié d’un lien éternel avec H’, pour servir le « Roi, Roi des rois » et s’attacher à Lui par Ses mitsvot.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables