Colloque "l’Holocauste à Thessalonique"

publié le jeudi 1er novembre 2012
Partagez cet article :



Tenue d’un colloque international du Conseil de l’Europe

« l’Holocauste à Thessalonique »

les 17 et 18 octobre

à l’université Aristote de Thessalonique, sous l’égide de la municipalité


publicité

Ce colloque est particulièrement important dans l’atmosphère actuelle de montée du mouvement néo nazi « L’aube dorée » en Grèce. A l’occasion du colloque, furent annoncées l’installation dans le campus universitaire d’un monument dédié à la communauté juive de Thessalonique ainsi que la réouverture de la chaire d’Histoire et Culture juive fermée avant la Seconde Guerre mondiale par le régime du dictateur Ioannis Metaxa.

Le colloque eut lieu dans la salle des cérémonies de l’université, construite sur l’un des plus vastes cimetière juif d’Europe de 300 000 à 500 000 tombes, détruit par les nazis pendant la seconde guerre mondiale. En effet, celui-ci fut exproprié par les nazis en échange de la libération de 2 000 juifs envoyés aux travaux forcés. Et c’est là qu’ y fut construit l’université.

Il faut rappeler que près de 96 % de la population juive totale de Salonique, surnommée la « Jérusalem des Balkans », disparut dans la Shoah. Des 55000 Juifs avant la Shoah ne subsistent que 700 juifs aujiourd’hui.

Les 8 toiles "Tous, victimes de l’innommable" représentant les différentes victimes du nazisme, réalisées à la demande du Conseil de l’Europe, dans le cadre du programme "Transmission de la mémoire de l’Holocauste et Prévention des crimes Contre l’Humanité" y furent présentées.

(JPEG)






blog comments powered by Disqus



Articles incontournables