« Interdire le FN dans l’espace public... »

BILLET DU 23 SEPTEMBRE 2012
publié le lundi 24 septembre 2012
Partagez cet article :


publicité

Bonjour,

Nous sommes tous tombés dans le piège tendu par Marine Le Pen qui sera parvenue à monopoliser l’espace médiatique vendredi dernier alors que le Président de la République inaugurait le Mémorial de Drancy. Cette inauguration aurait dû être l’événement marquant tant par la qualité du discours présidentiel que par le caractère unique de cette visite. Rendez-vous compte, c’était la première fois qu’un chef de l’Etat français se rendait sur ce lieu de martyr du peuple Juif. Et pendant ce temps, Marine Le Pen, à l’occasion de l’université d’été de son parti, répondait à une interview du « Monde » en déclarant que le voile et la kippa n’avaient pas leur place dans l’espace public.

Certains diront qu’elle a répondu à la hâte, elle est revenu partiellement depuis sur ses propos en demandant aux Juifs « un petit sacrifice », et ses lieutenants ont passé le week-end à tenter de minimiser cette déclaration. On pouvait penser que la fille était plus modérée que le père. De façon décomplexée de nombreux Juifs étaient prêts à lui apporter leurs voix lors des derniers scrutins. Mais le vrai visage du Front National est celui montré dans ces déclarations. En souhaitant interdire la kippa dans l’espace public, c’est à dire pour être clair, en dehors de la maison ou de la synagogue, Marine Le Pen se place au cœur d’un amalgame qui n’a d’égal que son ignorance et sa haine de l’autre.

Ignorance, car la kippa n’est pas un symbole identitaire ou nationaliste. C’est un objet de culte qui se trouve être par ailleurs assez récent dans l’histoire du peuple Juif. Nos ancêtres ne se couvrent la tête que depuis quelques siècles. L’origine probable étant de se distinguer des Chrétiens qui eux se découvrent en entrant dans une église. Tout au plus savons-nous que les prêtres jadis portaient un turban sur la tête. Mais le reste du peuple, lui, demeurait la tête découverte et ne se couvrait que pour étudier la Torah ou prier.

Haine de l’autre aussi, dans la mesure ou la présidente du FN espère dans ses propos diviser les français en stigmatisant les communautés qui n’auraient comme seule vocation idéale qu’a se fondre dans la masse. Dans sa grande générosité, Marine Le Pen a cru utile de préciser que bien entendu, les ministres du culte n’étaient pas concernés par cette mesure.

Il ne faut tolérer aucun écart de langage ou de pensée qui vient de l’extrême droite. Si l’espace public est à ce point précieux, c’est le Front National qui semble définitivement ne pas y avoir sa place.

Shavouah tov, Gmar Hatimah tovah, bonne semaine à tous et à dimanche prochain.



David Levy
webmaster
, Gabriel Farhi
Rabbin
AJTM - Alliance pour un Judaïsme Traditionnel et Moderne
Aumônier israélite des hôpitaux de l’AP-HP
Chroniqueur sur Judaïques FM 94.8




blog comments powered by Disqus


Articles du même auteur
 


Articles dans la même rubrique
 


Articles incontournables