Minute de Torah - 23 Eloul 5771

publié le jeudi 22 septembre 2011
Partagez cet article :



B"H

publicité

Le mois de Tichri de la nouvelle année 5770 qui approche, contient des jours-sources pour toute l’année : Roch Hachana - la source de la crainte de H’, tous les Juifs y reçoivent ce sentiment qu’ils pourront étendre pour l’ensemble de l’année ; Yom Kippour - la source de la Téchouva et du pardon, qui peuvent nous inspirer un retour vers H’ comme vers un proche avec qui le souvenir de certaines frictions peut être corrigé au prétexte d’un seul e-mail de "Chana tova" ; les 7 jours de Soucote - la source de l’amour et de la joie pour toute l’année (Soucote est dénommé "jour de notre joie") ; mais sans oublier le jour de Sim’hat Torah, qui peut couronner tout le mois de Tichri lui-même, par la "Couronne de la Torah" ("Kétèr Torah", en hébreu). Cette révélation apparaît à Sim’hat Torah par les danses et chants de la fête. Ce qui ne manque pas de rassembler chaque Juif, quelque soit son érudition, car la danse et le chant ne sont pas seulement l’apanage de l’érudit mais sont l’expression matérielle de chaque âme juive, qui fait danser le corps par la joie que procure la Torah.

Pour illustrer le caractère global du mois actuel, le mois de Tichri, le Rabbi de Loubavitch compare ce mois à une grande foire, où l’on achète beaucoup de marchandises, que l’on déballe une fois rentré à la maison, et qui pourront servir pour de longs mois encore. Il nous incombe de puiser dans les sources durant les fêtes de Tichri, pour y accumuler ses trésors matériels et spirituels. Le départ sera donné dans 8 jours, à Roch Hachana, avec pour signal de départ la sonnerie du Chofar, que l’on aura déjà d’ailleurs pu écouter, selon le minhag, chaque matin du mois d’Eloul après la prière à la synagogue.

Dès lors, et pour toute l’année, "chaque homme doit considérer toute l’année comme s’il était moitié innocent, moitié coupable, et que le monde entier était moitié innocent, moitié coupable :[...] s’il accomplit un commandement, il fait balancer le plateau du mérite en sa faveur et en faveur du monde, et apporte pour lui-même et pour les autres le salut et la délivrance", selon les mots de Rambam (Michné Torah, Hil’hot Téchouvah,chap.3). Et Rambam de conclure que "c’est la raison pour laquelle tous les juifs ont pris l’habitude de multiplier la charité, les bonnes actions, et de s’investir dans les mitsvot depuis Roch Hachana jusqu’au jour de Kippour plus que tout le restant de l’année."







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables