Minute de Torah - 16 Eloul 5771

publié le mercredi 14 septembre 2011
Partagez cet article :



B"H

publicité

Ce chabat, 18 Eloul (’Haï Eloul), nous fêterons l’anniversaire de deux Tsadikim qui ont apporté chacun une lumière nouvelle dans le monde, à travers le service de H’ en particulier.

Le 18 Eloul 5458 (1698) naquit le Baal Chem Tov, père fondateur du ’hassidisme. Le 18 Eloul 5505 (1745), naquit l’Admour Hazaquen (Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi), le père fondateur de la ’hassidout ’HaBaD, devenant ainsi le 1er Rabbi de ’HaBaD-Loubavitch. Pendant des siècles, les Bnei Israel avaient gardé un potentiel caché en eux, de service de H’. Le Baal Chem Tov est venu révéler ce potentiel par l’enseignement de la ’hassidout. L’Admour Hazaquen est venu habiller ce potentiel, le canaliser, pour que les Bnei Israel puissent l’utiliser de la meilleure manière au sein du monde matériel.

"Révéler un potentiel", c’est transformer l’énergie en lumière. A elle seule, l’énergie n’éclaire pas, au point qu’on mettrait en doute son existence. "Canaliser ce potentiel", c’est faire usage optimal de celui-ci. C’est lorsque le feu est utilisé pour éclairer ou réchauffer qu’il prend tout son sens. De manière plus générale, l’oeuvre engagée par le Baal Chem Tov, poursuivie par l’Admour Hazaquen, et approfondie par ses successeurs, n’a d’autre but que de hâter la Délivrance. Car conformémant à la révélation qu’a connu le Baal Chem Tov un jour de Roch Hachana où, lors d’une haute élévation spirituelle, son âme se trouva aux portes célestes, il demanda au Roi Machia’h : "Quand viendras-tu ?", il lui fut à cela répondu : "Quand se diffuseront tes sources vers l’extérieur".

Le Rabbi de Loubavitch fait remarquer que cette mission est conduite à son terme, avec la diffusion des profondeurs de la Torah par l’enseignement de la ’hassidout. Par conséquent, chacun peut (doit) demander à H’, qu’Il nous envoie Machia’h, maintenant !







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables