L’incendie du mont Carmel

publié le dimanche 5 décembre 2010
Partagez cet article :


publicité

Pourquoi une telle catastrophe ?

On peut, pour répondre à cette question, en chercher des causes physiques : Un randonneur imprudent ? Un pyromane ? Des moyens insuffisants de lutte contre les incendies ? Une sécheresse de neuf mois qui a transformé la terre en une véritable poudrière ? Ces questions feront partie, bien sûr, de celles que l’on se posera pour établir les responsabilités. Mais elles appellent aussi une réponse plus pénétrante. La tradition juive affirme de la façon la plus nette que tout ce qui nous atteint comporte une racine venue d’En-haut.

A l’époque du premier Temple, on pouvait consulter un prophète pour connaître les raisons des bouleversements qui frappaient la nation d’Israël.

Aujourd’hui, sans prophètes, nos recherches sont moins assurées. Nous savons avec certitude que ce tragique incendie nous transmet un message spirituel, mais nous ne pouvons pas savoir avec certitude en quoi consiste ce message. Nos recherches sont vouées à rester infructueuses, et il est vain de vouloir chercher à les approfondir plus avant. Pourtant, la question demeure : Que veut nous faire entendre dans tout cela le Tout-Puissant ?

Aucun de nous ne possède le don de prophétie, et donc nous ne pouvons interpréter que ce qui arrive à nous-mêmes, et non ce qui arrive aux autres. Le message reçu par ceux qui sont directement touchés par l’incendie n’est pas le même que celui qu’en recueillent ceux qui le regardent. Chaque personne reçoit son propre message, et ce message est destiné à lui seul. Etant donné que le message du Tout-Puissant est taillé comme sur mesure à mon intention, il ne sert à rien que j’essaie de jeter le blâme sur les autres. C’est à notre propre examen de conscience que nous devons nous livrer. Sans doute ne comprendrons-nous jamais pleinement la tragédie, mais la transformation qu’elle engendrera dans nos esprits peut avoir un impact positif sur notre vie, en même temps qu’elle pourra faire tomber la pluie dont a désespérément besoin notre terre réduite à l’état de désert.

Il existe une vérité qui transcende la nature, une vérité que nous ne pouvons pas toujours saisir pleinement. C’est le sens profond de l’histoire de ‘Hanouka, où une infime quantité d’huile a miraculeusement brûlé pendant huit jours. C’est vrai : Il y a eu certainement une cause physique à ce feu de forêt. Mais nous qui sommes sensibles à la spiritualité comprenons également qu’une main divine impénétrable est toujours présente. Si nous réussissons à retenir cette simple leçon, cette horrible tragédie aura au moins augmenté notre sensibilité spirituelle et notre réceptivité aux messages divins.

(Adapté par Jacques KOHN d’après Rabbi Alexander SEINFELD [aish.com]).







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables