La WIZO : 90 ans d’action pour l’enfant et la femme en Israël

publié le jeudi 29 juillet 2010
Partagez cet article :


publicité

La WIZO est fondée en Angleterre en 1920 par cinq femmes, Rebecca Sieff, Vera Weizmann (femme du futur premier président d’Israël, Chaim Weizmann), Edith Eder, Romana Goodman et Henrietta Irwell, dans le but d’aider la population juive du nouveau protectorat britannique de Palestine.

Dans les années suivantes, de nombreuses branches de la WIZO sont créées à travers l’Europe. La montée du nazisme et le début de l’holocauste entraîne leur fermeture ou leur entrée dans la clandestinité. D’autres branches continuent d’ouvrir en Amérique latine.

(GIF)

Après l’indépendance d’Israël en 1948, la WIZO y installe son siège et Rebecca Sieff obtient la présidence internationale. Elle occupe ce poste jusqu’en 1966, date à laquelle elle cède la place à Rosa Ginossar. Depuis, Raya Jaglom et Michal Modai ont occupé ce poste.

Depuis les années soixante, la WIZO a ouvert des filiales aux États-Unis, à Hong Kong, en Hongrie et en République tchèque.

La WIZO se présente aux premières élections à la Knesset en 1949. Elle obtient 1,2 % des voix et décroche un siège, confié à Rachel Cohen-Kagan, alors présidente de la WIZO. La WIZO n’aura plus aucun siège au parlement depuis lors, bien que Rachel Cohen-Kagan soit à nouveau élue députée en 1961, mais sous la bannière du Parti libéral.

Aujourd’hui, la Wizo gère 170 crèches en Israël s’occupant de 14 000 enfants de mères qui travaillent, de nouveaux immigrants et de familles nécessiteuses. L’organisation met en place des camps de vacances, des formations pour famille monoparentale et des ateliers de rédactions thérapeutiques pour les enfants soustraits à leurs familles suite à ordre du tribunal. La Wizo est maintenant la plus grande organisation de femmes sionistes du monde. En 2008, 36 pays membres ont envoyé des délégués en Israël pour célébrer les 88 ans de l’organisation.

La Présidente actuelle de la WIZO mondiale est Helena Glaser.

Interview

Cette année la WIZO célèbre ses 90 ans, à cette occasion, Joëlle Lezmi présidente de la WIZO France élue il y a un an répond à nos questions :

1- En quoi La WIZO contribue t’elle à une société meilleure en Israël depuis 90 ans ? La WIZO a choisi d’intervenir dans ce qui n’était alors qu’une terre aride et dangereuse, la terre de Palestine voila 90 ans. Dès l’origine, c’est en constatant sur le terrain le dénuement des populations aussi bien musulmane, juive que chrétienne que ces femmes sont passées à l’action.. Et la première fut :... une collecte pour lutter contre la malaria qui faisait rage. Ceci n’est qu’une anecdote pour illustrer la volonté d’agir déjà sur le terrain en direction des populations. Cette action ne s’est jamais démentie depuis lors. Aujourd’hui la WIZO est présente dans tous les moments de la vie .Concrètement, pionnières, elles ont émigré en Eretz pour travailler la terre et bâtir le pays comme des hommes-en ce sens elles agissaient déjà pour l’amélioration du statut des femmes- mais elles se sont fait éconduire, reléguer dans leurs cuisines. Elles ne pouvaient hélas alors, se prévaloir d’aucune formation ! Qu’à cela ne tienne, au lieu de gémir, de tempêter contre "le machisme environnant", l’une d’entre elle, Rebecca SIEFF s’en est retournée en Europe, a acquis la formation nécessaire. Alors tout devenait possible. De retour au pays elle inaugura la première école de formation pour des femmes, le centre d’enseignement professionnel WIZO de Yaffo !!! Des femmes ont désormais pu, comme les hommes bâtir le pays, cultiver, construire, c’est cela être au service des populations.

[...]

Lire la suite

Diaporama "90 years through the lens"

Cliquez sur l’image pour voir toutes les photos :

(PNG)







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables