Minute de Torah - 5 Tamouz 5770

publié le mercredi 16 juin 2010
Partagez cet article :



B"H

publicité

A l’horizon de quelques 12 jours, nous approchons du 17 Tamouz, jour de jeûne (jusqu’à la tombée de la nuit), en souvenir de la date à laquelle la première brèche se produisit sur les murailles de Jérusalem lors du siège de la ville, menant à la destruction du Temple, du Beit Hamikdach, le 9 Av (soit 3 semaines plus tard).

Nos Sages rapportent 5 événements tragiques pour le peuple qui se sont déroulés à cette date 17 Tamouz : 1- le sacrifice quotidien (korban tamid) fut interrompu lors du siège de Jérusalem ; 2- la première brèche apparut dans les murailles de Jérusalem ; 3- Apostomos installa une idole dans le Beit Hamikdach ; 4- il y brûla un Sefer Torah ; quant au 5è événement, il s’est produit avant la construction du Beit Hamikdach, puisqu’il s’agit du jour ou Moché Rabbeinou brisa les premières Tables de la Loi à la suite de la faute du veau d’or.

De même que la cause de la destruction du Beit Hamikdach est attribuée à la haine gratuite (sin-at ’hinam), de même la suppression de cette cause doit passer par l’amour gratuit du prochain. C’est seulement ainsi que la conséquence de la haine gratuite disparaîtra aussi, c’est-à-dire l’Exil.

Toute sa vie, le Rabbi de Loubavitch aura insisté à ce propos pour que nous prenions conscience de la valeur de notre génération, qui est comme "un nain sur les épaules d’un géant", la dernière de l’exil, qui sera la première de la délivrance, comme tous les signes indiqués dans la Guemara permettent de l’établir. Car le Rabbi aura fait don de sa propre personne (méssirout néfech) afin d’obtenir la venue de Machia’h. Ce qui n’est pas un sacrifice, comme il l’explique lui-même, puisque c’est là l’essence de l’existence du Rabbi.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables