« 150 ans d’Alliance... »

BILLET DU 23 MAI 2010
publié le dimanche 23 mai 2010
Partagez cet article :


publicité

Bonjour,

L’Alliance Israélite Universelle fête cette année ses 150 ans. Cet anniversaire sera marqué en point d’orgue dimanche prochain au Palais des Congrès lors d’une grande rencontre intitulée « Générations Alliance ». Des spectacles seront présentés par des élèves des écoles de l’Alliance d’Israël, du Maroc et de France. Tous ceux qui ont fréquenté ou fréquentent aujourd’hui une école de l’Alliance sont invités à participer à cet événement majeur. Autant dire que la salle du Palais des Congrès devrait rapidement se montrer exiguë si chacun répond à cet appel !

Il est formidable de pouvoir observer la vivacité de l’une des plus belles institutions de la communauté juive. L’Alliance Israélite représente à la fois l’excellence en termes d’éducation juive et un modèle exceptionnel d’ouverture et d’acceptation de toutes les composantes de la communauté. Cette institution historiquement incarnée par Adolphe Crémieux, René Cassin et David Cazès n’a cessé durant 150 d’œuvrer pour instruire, éduquer et former de jeunes Juifs mais aussi des non-Juifs. Ainsi à la veille de la seconde guerre mondiale, l’AIU comptait une centaine d’écoles regroupant près de 50.000 élèves principalement dans le monde arabo-musulman. Il n’est pas peu dire que l’Alliance a fait beaucoup pour la francophonie et pour le rayonnement de la France à l’étranger. L’AIU a toujours été un partenaire privilégié pour les Nations dans lesquelles elle se trouvait implantée. Longtemps ses positions furent clairement opposés au sionisme pour devenir disons plus pragmatiques à partir de la création de l’Etat d’Israël. Mais l’AIU a toujours eu le souci de l’autre et en particulier des populations qui l’accueillaient. Il n’est qu’à entendre les souvenirs des anciens élèves dans les écoles d’Afrique du Nord qui parlent de cette époque comme d’une bénédiction de rapports pacifiés et fraternels entre Juifs et Musulmans.

Mais l’Alliance ce n’est pas que l’histoire, c’est aussi le présent. Un présent actif et fidele aux valeurs de ses pionniers. Tous ceux, qui à un moment donné, ont eu le bonheur de croiser le chemin de l’Alliance vous en parleront avec une certaine nostalgie et la fierté d’avoir compté à un moment ou à un autre dans ces écoles. Je ne peux m’empêcher d’évoquer ces trois années de la Seconde à la Terminale que j’ai passées dans les années 80 sur les bancs de l’ENIO à Paris. L’Ecole Normale de la rue Michel Ange était encore marquée par la direction d’Emmanuel Levinas. Ces trois années ont probablement largement contribué à dessiner les contours de mon engagement communautaire comme nombre de mes camarades. Il y a une forme de confrérie, à l’instar des EI, qui façonne un « esprit maison ». C’est avec émotion que nous voyons aujourd’hui des établissements comme ceux de Pavillons-sous-Bois ou Georges Leven à Paris poursuivre d’une belle manière cette œuvre. Les principes fondateurs de l’Alliance résonnent aujourd’hui encore : « Défendre l’honneur du nom israélite toutes les fois qu’il est attaqué ; encourager par tous les moyens l’exercice des professions laborieuses et utiles, travailler, par la puissance de la persuasion et par l’influence morale qu’il lui sera permis d’exercer, à l’émancipation de nos frères qui gémissent encore sous le poids d’une législation exceptionnelle ».

Shavouah tov, bonne semaine à tous et à dimanche prochain.



Gabriel Farhi
Rabbin
AJTM - Alliance pour un Judaïsme Traditionnel et Moderne
Aumônier israélite des hôpitaux de l’AP-HP
Chroniqueur sur Judaïques FM 94.8




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables