Minute de Torah - 23 Iyyar 5770

publié le vendredi 7 mai 2010
Partagez cet article :



B"H

publicité

49 jours séparent Pessa’h de Chavouot. Plutôt que de séparation il convient plutôt de parler de rapprochement, dans la mesure où ces 49 jours sont précisémment là, comptés, pour se préparer à la fête du Don de la Torah. 49 jours par opposition aux 49 degrés d’impureté dans lesquels avaient sombré les Bnei Israel. Par voie de conséquent, 49 jours par rapport aux 49 degrés de raffinement et purification de chacune des composantes des traits de caractères des Juifs en route vers la Torah de lumière. Mais comment un trait de caractère foncièrement grossier peut-il être raffiné et briller au point de convenir avec ce que H’ attendrait de nous pour être préparé au Don le plus précieux ?

A ce propos, le Rabbi de Loubavitch rapporte dans le Hayom Yom du 3 Iyyar un enseignement du Tsaddik Rabbi Mechoulam Zoussia d’Anipoli, selon qui tous les traits de caractère, y compris ceux qui ne sont pas intègres, ou même ceux qui sont franchement mauvais, comme l’indique leur nom et la description que l’on en donne, peuvent être utilisés pour le service de D.ieu basé sur la Torah : "le Tsaddik enseignait de nombreuses règles de comportement, que l’on peut apprendre du comportement d’un voleur :

1) Il est discret et ne se fait pas remarquer par les autres.
2) Il est prêt à se mettre en danger.
3) Il accorde de l’importance au moindre détail.
4) Il ne ménage pas ses efforts dans son travail.
5) Il fait preuve d’empressement.
6) Il est confiant et optimiste.
7) Lorsqu’il ne réussit pas la première fois, il essayera encore de nombreuses fois afin de parvenir à ses fins."







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables