« Hommages et dommages... »

BILLET DU 21 MARS 2010
publié le samedi 20 mars 2010
Partagez cet article :


publicité

Bonjour,

Simone Veil est donc devenue immortelle en entrant à l’Académie Française. Le siège de Racine, quai de Conti, est désormais occupé par la personnalité féminine préférée des français. Ce sont donc des hommages unanimes qui lui ont été rendus à commencer par le vibrant discours de Jean d’Ormesson. Même le Président de la République qui avait un temps annoncé ne pas s’y rendre a fait le déplacement. Des hommages donc qui saluent le parcours de la survivante de la Shoah engagée en politique, bâtisseuse de l’Europe et ayant dépénalisé l’IVG après de nombreuses luttes avec sa propre famille politique. En entrant à 82 ans à l’Académie Française, la République salue une vie exceptionnelle.

Une seule voix discordante s’est faite entendre du polémiste et pamphlétaire le plus en vue : Eric Zemmour. Selon l’icône du petit écran, Simone Veil n’a « aucun talent littéraire », ce qui en soit n’est pas grave puisque avant elle, un homme comme le Maréchal Pétain avait également était immortalisé ! Les propos sont choquants certes pour autant ils ne sont pas surprenants. Sincèrement, lorsque l’on écoute Zemmour on attend ces dérapages excessivement contrôlés. N’est ce pas le rôle d’un pamphlétaire ? Eric Zemmour fait l’objet de poursuites judiciaires pour ses propos tenus il y a deux semaines à la télévision, selon lui : « les Français issus de l’immigration étaient plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C’est un fait. ». Voyez-vous, sans partager ses propos, je ne suis pas choqué. L’homme est cohérent et constant. Selon lui les Noirs et les Blancs appartiennent à deux races différentes, l’une n’étant pas supérieure à l’autre. Il s’impose en apôtre d’un « racisme positif » déclarant la différence des races humaines qui se côtoient dans une même communauté. C’est excessivement tendancieux et cela me rappelle la fameuse réplique de Coluche lorsqu’on lui demandait si l’on pouvait rire de tout : « Ca dépend avec qui » répondait l’humoriste. Peut-on exprimer des propos racistes ? Je serais tenté de répondre : ca dépend de l’auteur. Je ne pense pas que Zemmour soit raciste dans l’acception commune. Le « Bonapartiste » qu’il est comme il se plait à se définir, l’ultraconservateur est avant tout un provocateur, et c’est bien pour cela qu’il est invité sur les plateaux de télévision, sur les ondes des radios nationales ou dans « Le Figaro ». On pourrait opposer à cela qu’il est un raciste talentueux et qu’il a conscience des limites à ne pas franchir.

Mais cette fois-ci, les limites acceptables ont été franchies. Le chroniqueur aurait pu faire profil bas - ce n’est pas dans ses habitudes- en présentant un semblant de regrets pour ne pas dire d’excuses. L’erreur est humaine et c’est la persévérance qui est diabolique. En affirmant que Simone Veil ne devait sa place quai de Conti que par le fait qu’elle est survécue à la Shoah et que la France essaye de se racheter une conscience, Zemmour exprime des thèses nauséabondes. C’est affligeant et c’est triste pour ceux qui, pourtant, l’aimaient bien.

Shavouah tov, bonne semaine à tous et à dimanche prochain.



Gabriel Farhi
Rabbin
AJTM - Alliance pour un Judaïsme Traditionnel et Moderne
Aumônier israélite des hôpitaux de l’AP-HP
Chroniqueur sur Judaïques FM 94.8




blog comments powered by Disqus



Articles les plus lus
 

Articles incontournables