« Cachez cet antisémitisme que nous ne saurions voir ... »

BILLET DU 12 JUILLET 2009 JUILLET
publié le dimanche 12 juillet 2009
Partagez cet article :


publicité

Bonjour,

Le verdict est tombé dans la soirée de vendredi. On jugeait les meurtriers d’Ilan Halimi, car tous l’étaient, avec leur niveau de responsabilité. Ce procès qui s’est tenu à huis clos révèle l’impossibilité de la France à assumer et voir en face l’antisémitisme. Les journalistes furent tenus à l’écart. Ilan a vécu son martyr séquestré dans une cave. La justice a été rendue de la même façon, loin des regards. Alors on comprend mieux le vibrant plaidoyer de Bernard-Henri Levy comme l’on comprend la colère de Gil Taïeb dont je veux ici citer les propos :

« Le verdict est tombé et nos craintes sont devenues des faits. Certains des complices de Fofana vont être libérés ! Le réquisitoire honteux du Procureur a permis le pire ! Le ministère public par sa faiblesse à l’égard de certains complices à fait vaciller les jurés et l’horreur du crime s’est transformée en analyse banale d’un fait de société. Par ce verdict, non seulement Ilan est à nouveau assassiné, mais la complicité de meurtre devient banalisée ! Aujourd’hui, en France, les témoins et petits collaborateurs de meurtres peuvent être libérés ! J’ai honte pour notre justice ! Quel message est envoyé à tous les tortionnaires potentiels ! La faiblesse de la condamnation est en total contradiction avec les déclarations d’exemplarité demandée il y à 3 ans ! Que s’est il passé ? Je crains le pire car on veut nous tromper en ne communiquant que la condamnation de Fofana et de quelques uns de ses complices. On nous manipule, on veut nous faire oublier les autres ! Un mur de silence a tué Ilan, un mur de mensonges et de manipulation de l’information veut nous endormir ! Si un seul des complices avait parlé Ilan ne serait pas mort !!! Comme l’a demandé Maître Francis Szpiner, le ministère public peut et doit, pour l’honneur de la République et de ses valeurs faire appel de ce verdict de la honte ! Nous serons tous lundi 13 juillet place Vendôme, face au Ministère de la justice pour faire entendre la voix des citoyens choqués et scandalisés par ce verdict ! L’honneur peut encore être sauf ! Mme Alliot-Marie doit intervenir ».

Et pourtant, la justice française ne semble pas considérer l’émotion suscitée par ce jugement, pour le Procureur de la République : "L’arrêt rendu est exemplaire à tous points de vue. Il a suivi certaines de mes réquisitions à la lettre et pour les autres il a respecté la hiérarchie des responsabilités que j’avais proposée". Certes tous les prévenus n’avaient pas à être jugés avec la même sévérité légitime qu’à l’encontre de Fofana, mais à trop vouloir hiérarchiser les responsabilités, elles ont été en réalité diluées. Ainsi certains ne seraient que de petites frappes alors qu’ils ont contribué à tuer un jeune homme parce qu’il était juif. Ce que le procès a en revanche démontré c’est que le calvaire d’Ilan aurait pu être arrêté à tout moment si un seul de ses tortionnaires avait parlé même en appelant anonymement les forces de police.

Ce verdict est révoltant. Il appartient à la nouvelle Garde des Sceaux de prendre ses responsabilités. Elle seule, et personne d’autre, peut à présent dénoncer ce jugement. Notre présence massive demain à 19h devant la chancellerie n’aura d’autre finalité que de lui rappeler sa responsabilité.

Shavouah tov, bonne semaine à tous et à dimanche prochain.



Gabriel Farhi
Rabbin
AJTM - Alliance pour un Judaïsme Traditionnel et Moderne
Aumônier israélite des hôpitaux de l’AP-HP
Chroniqueur sur Judaïques FM 94.8




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables