Philippe ASSOULEN : "Les champions juifs dans l’histoire"

Des sportifs face à l’antisémitisme
publié le dimanche 29 mars 2009
Partagez cet article :


A visiter : Editions Imago

Préface de PHILIPPE GRIMBERT

Selon le préjugé raciste, les Juifs, physiquement dégénérés, en marge des nations, sont incompétents pour représenter leur pays dans le sport. Pourtant, dès les premiers Jeux olympiques, en 1896, de grands champions de natation, mais aussi d’escrime ou de gymnastique, viennent démentir cette idée reçue. Et le mouvement sioniste, qui prend son essor à cette époque, fera siennes les valeurs du corps.


publicité

En dépit de la montée de l’antisémitisme, notamment dans les clubs sportifs, les Juifs ne cesseront de participer aux compétitions tout au long du XXe siècle, y compris en 1936, lors des sinistres Jeux olympiques de Berlin. Quelques années plus tard, certains trouveront la mort dans les camps d’extermination. En 1972, les Jeux olympiques de Munich seront le théâtre d’un autre massacre, celui de la délégation d’Israël, perpétré par un commando de l’OLP. Et récemment encore, des athlètes arabes refuseront de concourir avec des Israéliens.

Philippe Assoulen raconte, dans cet ouvrage passionnant, les exploits les plus emblématiques et les plus légendaires de ces sportifs juifs. Puis nombre d’anecdotes et de faits marquants sont retracés de façon très vivante dans un « Petit dictionnaire des champions juifs » de toute discipline et de toute nationalité.

Philippe Assoulen, après avoir été journaliste, est aujourd’hui conseil en communication. Il a également écrit pour le théâtre et prépare actuellement un film sur la Shoah. Philippe Grimbert, auteur de la préface, est psychanalyste et a publié Un Secret (Gallimard), adapté à l’écran par Claude Miller.



David Levy
webmaster


Prix 20 € - 192 pages - 02-2009 - ISBN 978-2-84952-072-7

Acheter sur Amazon



blog comments powered by Disqus



Articles incontournables