Minute de Torah - 17 Adar 5769

publié le vendredi 13 mars 2009
Partagez cet article :



B"H

publicité

Chaque Juif devait, à l’époque du Sanctuaire, donner un demi-chékel (ma’hatsit hachékel) pour contribuer aux frais des sacrifices offerts pour l’expiation des fautes de tout Israel (Chemot , 30, 11-16). Riche ou pauvre, la contribution devait, sur ce point précis, être identique pour tous. A notre époque, on continue de donner en souvenir du Temple, une fois par an, ce demi-chékel. Mais au-delà du souvenir, il a aussi jusqu’à nos jours une valeur expiatoire pour les fautes de tout Israel, avec les conséquences qui en découlent.

On demanda un jour au ’hassid Rav Mordekhaï de Nadvorna : "Que faire pour améliorer la situation matérielle des juifs ?". Le Tsadik répondit qu’il faut pour cela que tous les juifs fassent téchouva (repentir). Et voici son explication.

D’une part, sous le Trône Céleste de H’ (appelé Kissé hakavode en hébreu), se trouve un grand trésor. Ce que l’on apprend du Midrach : H’ voulait montrer à Moché l’aspect de la pièce que chaque Juif devrait apporter en tant que demi-chékel, alors Il en prit une de sous Son Trône Céleste pour la montrer à Moché. D’autre part, la Téchouva est si grande qu’elle élève ceux qui font téchouva jusqu’au Trône Céleste, enseigne le Talmud.

Et le Tsadik de conclure : une fois que les juifs auront fait téchouva, ils se trouveront si proches du Trône Céleste qu’ils n’auront certainement aucun mal à prendre quelques pièces de sous le Trône, améliorant ainsi leur situation matérielle.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables