« Facebook, moi non plus... »

BILLET DU 18 NOVEMBRE 2007
publié le samedi 17 novembre 2007
Partagez cet article :


publicité

Bonjour,

Cela fait maintenant 8 ans que j’ai le bonheur de vous atteindre chaque dimanche matin sur les ondes de Judaïques FM. Je ne connais certainement pas la plupart d’entre-vous, ce qui me fait d’autant plus plaisir lorsque je croise un auditeur qui dit être fidèle à ce rendez-vous matinal. Les médias communautaires sont nombreux et utilisent tous les canaux de diffusion actuels. Saluons nos amis de l’hebdomadaire « Actualité Juive » qui vient de sortir son millième numéro. Il n’y a peut être guère qu’à la télévision, depuis l’arrêt de TFJ, qu’une voix juive ne se fait pas entendre.

Cependant il est un média auquel nous nous sommes tous habitués, incontournable, qui permet de relayer toutes les opinions dans leur plus grande diversité : Internet. Les sites, les plus grands, tout comme le plus modeste blog, expriment des voix, souvent des plumes, qui nous donnent l’impression que l’information n’a jamais été aussi accessible. Il n’est pas un jour, ah si peut-être le Shabbath, ou nous ne recevons des newsletters dont l’intérêt n’est pas toujours égal. Mais reste que nous sommes en contact, même virtuellement, les uns avec les autres. Un site a le vent en poupe en ce moment : Facebook. Ce site très récent et ouvert au grand public depuis mai 2007, avait pour vocation de mettre en contact les étudiants de l’Université d’Harvard. Il s’agissait d’un réseau social fermé qui s’est ouvert pour compter aujourd’hui plus de 50 millions de membres. Le principe est simple, on tisse un réseau parmi ses amis, qui eux mêmes ont des amis. On y retrouve des « amis de 30 ans » que l’on avait perdu de vue, des anciens camarades de promotion, ou des voisins de palier ! Des sous catégories se créent par affinités des plus sérieuses aux plus loufoques. Facebook flatte l’égo de ceux qui parviennent à compter leurs « amis » par centaines et désespèrent ceux qui ne franchissent pas ce cap. On se plait à accepter ou à refuser des invitations. On y raconte aussi sa vie, ses humeurs et on se dévoile aux autres. Un formidable espace de liberté en sorte sauf que la presse se faisait récemment l’écho qu’avec l’entrée de la publicité sur ce site, chacun était fiché. Pas de respect de la vie privée pour un site qui diffuse allégrement des informations personnelles à des annonceurs. Et comme le mieux est souvent l’ennemi du bien, on prend conscience à quel point rien ne vaut la vérité des relations entre les hommes, des relations dont le seul vecteur est la parole. C’est pourquoi je ne cesserai de me réjouir d’avoir votre oreille attentive quelques minutes par semaine ou votre regard, pour ceux qui lisent ce billet d’humeur sur Internet !

Shavouah tov, bonne semaine à tous et à dimanche prochain pour une journée spéciale et traditionnelle en faveur de la Tsedaka.



Gabriel Farhi
Rabbin
AJTM - Alliance pour un Judaïsme Traditionnel et Moderne
Aumônier israélite des hôpitaux de l’AP-HP
Chroniqueur sur Judaïques FM 94.8




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables