Spectacle Festival d’Avignon "Au dela de la finitude humaine"

publié le samedi 30 juin 2007
Partagez cet article :



Benjamin Fondane,

"Au delà de la finitude humaine... "

Spectacle poétique avec Guila Clara Kessous et Daniel Mesguich

mise en scène de Guila Clara Kessous


publicité

« De tous les poètes ses contemporains, pas un, ni même ceux qui ont été dans la Résistance, pas un n’a écrit la révolte et le goût de vivre mêlé au sens de la mort comme Benjamin Fondane »

Henri Meschonnic

"Méconnue du grand public, l’oeuvre poétique de Benjamin Fondane s’impose comme symbolique du cri atroce émanant de l’assassinat d’Auschwitz. Testament littéraire, le poème a alors la beauté de la perle verbale articulée en silence contre l’oubli, trésor d’espoir enfoui sous les décombres de poussières humaines d’une chambre à gaz."

G.C.Kessous, metteur en scène

Veuillez trouver ci-joint la présentation du spectacle poétique "Au delà de la finitude humaine... ", lecture en mouvement de Benjamin Fondane interprétée par Guila Clara Kessous et Daniel Mesguich lors d’une soirée unique au Festival d’Avignon :

-le 23 Juillet 2007 à 22h30

au Théâtre « Les Ateliers d’Amphoux »

10 - 12 Rue d’Amphoux 84000 Avignon

Entrée : 20€ - Tarif Abonné : 16 €

RESERVATION OBLIGATOIRE AU 04 90 86 17 12

Pour plus d’informations : http://www.amphoux.com/

Une séance d’« Introduction à l’œuvre poétique de Benjamin Fondane » se déroulera en hommage spécial au poète en présence de Guila Clara Kessous et de Daniel Mesguich dans la Cour de la Maison Jean Vilar :


-  le 22 Juillet 2007 à 11h00

Maison Jean Vilar
8, rue de Mons
Montée Paul Puaux
84000 Avignon
Tél : 04 90 86 59 64

Pour plus d’informations : http://www.maisonjeanvilar.org/

Contact : gckproductions(at)gmail.com

"À cinq minutes de la fin du monde l’orchestre attaque le Tonnerre... La Beauté meurt d’épuisement sur les genoux des spectateurs émus par cette Nuit savoureuse entre toutes..."

Extrait du poème « Titanic » de Benjamin Fondane

Daniel Mesguich

Après une formation théâtrale effectuée notamment au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris où il est, de 1970 à 1973, l’élève d’Antoine Vitez et de Pierre Debauche, Daniel Mesguich devient metteur en scène dès sa sortie de l’école et fonde en 1974 sa compagnie : le Théâtre du Miroir (qui, en 1998, deviendra « Miroir et Métaphores »). Il dirige le Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis de 1985 à 1988 et, de 1991 à 1998, La Métaphore, théâtre national de Lille. Il a mis en scène, en France et dans le monde entier (Mexique, États-Unis, Allemagne, République tchèque, Chine, Corée du Sud, Congo...) une centaine de spectacles de théâtre et d’opéra (Marivaux, Racine, Shakespeare, Claudel, Tchekhov, Musset, Wagner, Hugo, Verdi, Cixous, Molière, Offenbach, Sartre, Kleist...). Ayant, également dès 1974, fondé sa propre école, il est depuis 1983 professeur au Conservatoire, et donne de nombreuses master-classes à l’étranger (Chine, Hongrie, Bosnie, Mexique, Etats-Unis...). Acteur dans plusieurs de ses propres spectacles (Platonov, Hamlet, Dom Juan...), il a également joué dans des mises en scène d’Antoine Vitez, Jean-Pierre Miquel, Robert Hossein, etc., et tourné sous la direction d’Ariane Mnouchkine, François Truffaut, Costa-Gavras, Francis Girod, Alain Robbe-Grillet, James Ivory, José Pinheiro, Nina Companeez, Bernard Rapp, Sam Garbarski... Le livre "L’ éternel éphémère" de Daniel Mesguich, véritable condensé de pensées sur son travail scénique, a été réédité en 2006 chez Verdier avec une postface de Jacques Derrida.

Guila Clara Kessous

Diplômée d’état d’art dramatique et lauréate de nombreux prix d’interprétations (Concours artistique Léopold Bellan et La scène Française), Guila Clara Kessous a tour à tour été comédienne, metteur en scène et productrice de différents spectacles à Paris, Avignon, New York et Boston. Après un MBA spécialisé dans les affaires culturelles et un DEA en dramaturgie comparée, elle achève un doctorat en co-tutelle de thèse entre la France et les Etats-Unis. Guila Clara Kessous a enseigné à Boston University, à l’Alliance Française de Boston & Cambridge et à Harvard University où elle crée le spectacle « L’Echange » de Paul Claudel avec la compagnie de théâtre français de Harvard. Metteur en scène et interprète du spectacle « Hilda » de M. NDiaye portant sur l’esclavagisme moderne, elle reçoit le soutien de l’UNESCO et de la Société Américaine de la Légion d’Honneur en 2005 et produit la pièce à New York et en Avignon en 2006. Elle a également monté cette année la version anglaise de la pièce « Le procès de Shamgorod » d’Elie Wiesel à Boston et à New York encouragée par l’auteur. Son dernier film « Lyrics of my life » est une sélection officielle du Festival international du film de Boston 2007.






blog comments powered by Disqus


Articles du même auteur
 


Articles dans la même rubrique
 


Articles incontournables